Russkiy mir : Vladimir Poutine, le monde russe et la refondation de l’ordre international

Russkiy mir : Vladimir Poutine, le monde russe et la refondation de l’ordre international

« L’auteur est un esprit fin et profond. Sa production livresque le confirme. Avec ce nouvel ouvrage, il nous fait découvrir les racines culturelles et intellectuelles de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Lumineux! »
Jocelyn Coulon est chercheur indépendant. Il a été conseiller politique du ministre des Affaires étrangères du Canada en 2016-2017.
À paraître Bientôt disponible
M'aviser lors de la parution

Description

Les raisons qui ont mené Vladimir Poutine à envahir son voisin ukrainien en février 2022 demeurent nébuleuses pour beaucoup d’individus. Dans un monde interconnecté qui est le nôtre depuis la fin de la guerre froide et qui a su créer les conditions d’une paix entre les puissances mondiales qui nous donnaient l’espoir de durer pour toujours, rien ne laissait en effet présager que le maître du Kremlin allait déclencher le premier grand conflit interétatique sur le territoire européen depuis 1945.

Dans cet essai, Jean-François Caron explique que cette guerre est plutôt le résultat d’une évolution que la politique étrangère russe a connue depuis le retour au pouvoir de Vladimir Poutine à la présidence de son pays en 2012. De nature civilisationnelle, cette politique, qui s’articule autour d’une opposition radicale avec l’Occident, repose sur la thèse d’un messianisme russe qui s’est donné pour mission de servir de rempart et de guide contre le monde occidental jugé comme étant décadent; cette thèse n’a rien d’exceptionnel en soi et s’inscrit d’ailleurs dans une dynamique qui a été au cœur de l’histoire intellectuelle de la Russie depuis le XIXe siècle.

Quelles sont les origines de ce messianisme ? Comment cette idée a-t-elle évolué au point de devenir l’élément clé de la politique étrangère russe des dernières années ? De quelle manière l’idéal civilisationnel russe souhaité par Vladimir Poutine (le
russkiy mir) pourrait-il en venir à structurer le monde des relations internationales de demain ? Ce livre, qui intéressera tant les chercheurs que les citoyens avides de mieux comprendre la politique russe et la guerre en Ukraine, se donne comme objectif d’apporter des réponses à ces questions.

À propos de ce livre

En quelques mots

" Jean-François Caron explique la vision civilisationnelle politiquement et socialement conservatrice de Vladimir Poutine qui prend sa source dans l’héritage slavophile russe et qui a joué un rôle dans son attaque contre l’Ukraine. Il prévient que ce dictateur opposé à la modernité est un ennemi beaucoup plus important que pour les seuls pays membres de l’OTAN. Dans ce livre d’une grande actualité, Caron montre que la politique internationale du 21e siècle risque d’être axée autour d’identités compétitives et, afin que les valeurs libérales soient en mesure de prévaloir, nous devons mieux comprendre les identités concurrentes en émergence et élever nos systèmes démocratiques à un niveau d’exemplarité. "

- Jeremy Kinsman a travaillé plus de 40 ans au sein du ministère des Affaires étrangères du Canada où il a occupé les postes d’ambassadeur du Canada en Russie (1992-1996) et en Italie (1996-2000), de haut-commissaire au Royaume-Uni (2000-2002) et d’ambassadeur auprès de l’Union européenne (2002-2006). Il est membre distingué du Conseil international du Canada.

De la même collection

Suggestions de lecture

Revenir en haut