Paris illuminé : le sombre exil. Lettres 1878-1895. Texte établi avec introduction et notes par Georges Aubin et Yvan Lamonde

Paris illuminé : le sombre exil. Lettres 1878-1895. Texte établi avec introduction et notes par Georges Aubin et Yvan Lamonde

Parution: 27 novembre 2019
C’est l’époque de la foule, des foules, jour et nuit grâce à l’association du festif et de l’électricité. Vapeurs transatlantiques et chemins de fer européens mènent à Paris. Paris est déjà une fête. Louis-Antoine Dessaulles y arrive en mars 1878; c’est un exilé financier.
Télécharger en libre accès (PDF)

Description

Pendant plus de 15 ans, sortir de sa chambre d’exil pour assister au foisonnement et à l’exubérance. C’est ce que vit l’essayiste anticlérical Louis-Antoine Dessaulles à Paris entre 1878 et 1895. Sa correspondance fait voir à la fois la vie quotidienne du logement et des repas à quelques sous et les déploiements festifs des 14 juillet et des expositions universelles. Personnage balzacien, Dessaulles essaie de se refaire une réputation et une fortune en se jetant sans moyen dans des inventions qui disent l’effervescence de Paris et de l’époque. Mais comment illuminer un exil, la solitude, sans être aveuglé ?

À propos de ce livre

Dans les médias

Compte rendu de Gilles Laporte, Bulletin d'histoire politique, Vol 29, No 2, printemps 2021.

Compte rendu de Christiane Peyronnard, La Cliothèque, 11 mars 2021.

Chronique historique à l'émission Chérie, j'arrive ! par Alex Tremblay Lamarche, CHYZ 94,3, 9 mars 2020.

Revenir en haut