Les filles d’Aataentsic : histoires de vie de sept générations

Les filles d’Aataentsic : histoires de vie de sept générations

L'héritage de sept femmes weⁿdat/waⁿdat se dévoile dans cet ouvrage qui tend à décoloniser l'histoire de leur communauté en montrant le rôle central de ces femmes à travers leurs récits.
À paraître Bientôt disponible
M'aviser lors de la parution

Description

Les filles d’Aataentsic met en lumière et relie les vies uniques de sept femmes weⁿdat/waⁿdat dont l’héritage se fait encore sentir aujourd’hui. Couvrant le continent et les frontières coloniales de la Nouvelle-France, de l’Amérique du Nord britannique, du Canada et des États-Unis, ce livre montre comment les gens et les lieux weⁿdat/waⁿdat se sont rencontrés en Ontario, au Québec, au Michigan, en Ohio, au Kansas et en Oklahoma, et comment des générations d’activistes sont devenues intimement liées aux notions de famille, de communauté, de travail maternel et d’héritage du XVIIe au XXIe siècle. La vie de ces sept femmes raconte une histoire de triomphe individuel et communautaire malgré les difficultés et les grandes pertes.

Kathryn Magee Labelle vise à décoloniser la discipline historique en effectuant des recherches avec les Autochtones plutôt que sur eux. C’est un effort de collaboration, guidé par un conseil consultatif de huit femmes weⁿdat/waⁿdat, reflétant les besoins et les désirs des membres de la communauté.
Les filles d’Aataentsic remet en question les interprétations coloniales en démontrant la centralité des femmes, passées et présentes, dans la culture et l’histoire weⁿdat/waⁿdat. Kathryn Magee Labelle puise dans les archives institutionnelles et les ouvrages publiés, ainsi que dans les histoires orales et les collections privées.

En innovant à la fois dans les récits historiques et dans la recherche guidée par la communauté en Amérique du Nord,
Les filles d’Aataentsic offre un récit alternatif en considérant les façons dont, individuellement, les femmes weⁿdat/waⁿdat ont résisté au colonialisme, ont préservé leur culture et ont agi en tant que matriarches.
Revenir en haut