Ceci est une alerte:

Les commandes passées entre le 19 et le 28 avril seront expédiées ou disponible au ramassage seulement à partir du 29 avril. Merci de votre collaboration.


Menlo Park 3 machines uchroniques

Parution: 16 septembre 2014
Dans l'histoire des sciences et des technologies, Thomas Alva Edison (1847 – 1931) occupe une place centrale – et méritée. Avec son équipe, il a mis au point ou perfectionné un grand nombre d’inventions décisives, qui ont changé le monde – et notre perception du monde.

Description

Avec l’ordinateur, le Web et le téléphone portable, les technologies numériques ont produit, en une vingtaine d’années seulement, une révolution aussi radicale que la révolution industrielle avec la vapeur et le charbon, le moteur à combustion et l’électricité. Plusieurs se tournent vers le passé, vers l’histoire des sciences et des technologies, pour mieux comprendre ce qui nous arrive aujourd’hui, au moins par comparaison, et développer des modèles d’analyse des processus culturels, économiques et sociaux qui président à l’invention, à la diffusion et à la réception des technologies. La révolution électrique, qui participe de ce que certains historiens appellent la « seconde révolution industrielle », est d’un intérêt particulier parce que, sur bien des plans, elle inaugure notre modernité – électronique.

Dans cette histoire des sciences et des technologies, Thomas Alva Edison (1847 – 1931) occupe une place centrale – et méritée. Avec son équipe, il a mis au point ou perfectionné un grand nombre d’inventions décisives, qui ont changé le monde – et notre perception du monde : l’enregistrement du son avec le phonographe (1877), l’ampoule électrique durable (1880), la production et la distribution d’éle tricité (1880), le cinéma avec le kinétographe (une caméra, 1891), le kinétoscope (une visionneuse individuelle, 1891), la Black Maria (un studio de cinéma, 1893) et le kinétophone (qui synchronise un kinétoscope et un phonographe, 1895), etc. Il a mis sur pied l’un des premiers laboratoires de recherche industriels, d’abord à Menlo Park, N. J. (1876 – 1886), puis à West Orange, N. J. (1887 – 1931), avec plusieurs associés et un grand nombre de chercheurs salariés, qui travaillaient en parallèle sur des dizaines de projets et déposaient annuellement des centaines de brevets. Pour comme cialiser ses inventions, il a fondé une douzaine de compagnies, dont la Edison General Electric (1890) qui deviendra la General Electric.

Autres publications

De la même collection

Revenir en haut