Être fédéraliste au Québec. Comprendre les raisons de l’attachement des Québécois au Canada

Être fédéraliste au Québec. Comprendre les raisons de l’attachement des Québécois au Canada

Parution: 24 mars 2016
  • Nb. de pages:
    104
Une majorité de Québécois continue à manifester un sentiment d’appartenance envers le Canada. Pourquoi ?

Description

Le malaise qui entoure le fait de se dire fédéraliste au Québec est facilement explicable. En plus d’avoir été une option politique qui s’est souvent révélée décevante pour le Québec, ses tenants ont été très malhabiles dans leurs tentatives visant à justifier le maintien des liens politiques avec le reste du pays. Malgré tout, la réalité demeure implacable : une majorité de Québécois continue à manifester un sentiment d’appartenance envers le Canada. Cependant, la question consiste à déterminer les raisons qui expliquent cette identification des Québécois envers le Canada. Au moyen d’une analyse comparative avec les cas suisse, espagnol et belge, cet essai a pour objectif d’offrir une réponse à cette interrogation tout en déboulonnant certains mythes persistants sur la nature du fédéralisme canadien. 
«Je considère ce politologue fédéraliste comme un essayiste modèle.» Louis Cornellier, Le Devoir
«Le professeur Jean-François Caron aborde un sujet dont on s’étonne qu’il n’ait pas été traité plus avant, à savoir qu’est-ce qui mijote dans la tête d’un québécois qui dit aimer le Canada ? Et on sera surpris d’apprendre qu’il y en a plus qu’on le pense, preuves à l’appui. Son court essai percutant à ce propos Être fédéraliste au Québec essaie de décortiquer les raisons qui font aimer le pays aux nôtres. Cette lecture déboulonne bien des idées reçues et est un sacré.» Culturehebdo. com, avril 2016

À propos de ce livre

Revenir en haut