Reflets modernes de la démocratie athénienne

Reflets modernes de la démocratie athénienne

Discipline: Philosophie
Parution: 09 novembre 2017
Athènes, quoi qu'il en soit, on l'aura compris : semence de notre propre modernité en question !

Description

La démocratie grecque, en prenant pour point de départ les réformes de Solon en 594 et comme terme la conquête romaine de la Grèce en 146, c’est plus de quatre siècles d’une histoire riche en expérimentations  variées d’un gouvernement « de tous, par tous et pour tous », mais aussi de réflexions et d’intenses débats sur les différentes formes que peut endosser un « régime populaire » et les défis qui se présentent  à lui.
Or après cette efflorescence exceptionnelle  – unique, rappelons-le, dans toute l’Antiquité –, la démocratie grecque sombra pour quelque deux mille ans dans un oubli quasi total ou fut perçue comme un régime condamnable, voire dangereux, tout cela avant qu’une patiente revalorisation des vertus démocratiques ne s’entame quelque part dans le cours des xviie et xviiie   siècles, une reconquête qui, à travers bien des contestations et nombre de reculs, se poursuit encore jusqu’à maintenant.
Comment un tel renversement des perspectives aussi surprenant  que spectaculaire a-t-il été possible, quels chemins a-t-il dû emprunter et quel rôle, tantôt direct, tantôt plus marginal, l’expérience athénienne a-t-elle joué dans cette affaire, via quels auteurs et quels acteurs politiques ? Autant de questions complexes et  cruciales auxquelles les contributions rassemblées  dans cet ouvrage tentent d’apporter des réponses.
Textes de : Marc Angenot, Josiane Boulad-Ayoub, Olivier Clain, Yves Couture, Sophie Klimis, Marie-Josée Lavallée, Hans-Jürgen Lüsebrink, Omer Moussaly, Geoffroy Mannet et Jean-Marc Narbonne.
Revenir en haut