Langue commune, cultures distinctes. Les illusions du Globish 

Langue commune, cultures distinctes. Les illusions du Globish 

Parution: 21 août 2018
« Tu dis green, entiendo blue » : quand la communication interculturelle prend des chemins de traverse !

Description

L’auteure de cet ouvrage nous emmène au cœur des entreprises, dans cet univers où règne un anglais que tous n’entendent pas de manière identique, tant ils l’investissent des caractéristiques propres à leurs langues maternelles ou à leurs contextes culturels respectifs. En s’appuyant sur des situations concrètes — courriels qui jalonnent le quotidien des acteurs, échanges siège-filiales ou communication de l’entreprise —, l’auteure montre que la maîtrise de la langue commune (cet anglais qui sert de lingua franca) n’est que marginalement responsable des dérives de la communication interculturelle : celles-ci tiennent à la tendance naturelle de chacun des interlocuteurs à « entendre » les mots ou les situations vécues dans sa langue maternelle et son propre contexte culturel. L’originalité de l’ouvrage tient au fait que l’auteure ne se contente pas de mettre en lumière l’origine de ces dysfonctionnements, elle donne aussi les clés d’écoute et de compréhension dont pourront tirer profit tous ceux qui ont à cœur de réussir leur communication interculturelle.

Labellisé par le Collège de Labellisation de la FNEGE dans la catégorie « Ouvrage de Recherche Non Collectif ».

À propos de ce livre

Dans les médias

Compte rendu de Magali Cécile Bertrand, Anthropologie et Sociétés, vol. 45, no 3, 2021.

De la même collection

Suggestions de lecture

Revenir en haut