Québécoises et représentation parlementaire (2e édition revue et augmentée)

Québécoises et représentation parlementaire (2e édition revue et augmentée)

  • Nb. de pages:
    590
Cet ouvrage traite d’une idée et d’un problème : la « représentation politique », qui constitue une idée charnière aux sciences politiques, une idée toutefois viciée par un problème au fondement de sa conceptualisation même, soit celui de l’exclusion des femmes de la politique.
À paraître Bientôt disponible
M'aviser lors de la parution

Description

Parue il y a près de vingt ans, la première édition de Québécoises et représentation parlementaire tentait de comprendre de quelle façon, entre 1791 et 2004, les Québécoises étaient représentées à l’Assemblée nationale, à la Chambre des communes et au Sénat, et comment, un jour, elles pourraient être plus nombreuses dans la sphère parlementaire du Québec.

On constate que les femmes sont plus nombreuses aujourd’hui qu’hier en politique québécoise; pourtant, leur présence y reste fragile, sujette à la loterie politique du moment.

Cette deuxième édition évalue les progrès réalisés au cours des dernières années au regard de la représentation politique des Québécoises, et ce, à l’aune de ruptures et de continuités. Manon Tremblay revisite, dans le présent ouvrage, les luttes suffragistes pour constater que plusieurs des objections à ce fondement de la citoyenneté politique des femmes minent aujourd’hui encore leur cheminement vers l’élection, leurs pratiques du pouvoir d’État ainsi que les débats concernant l’adoption de mesures pour atteindre et consolider la parité des femmes et des hommes en politique.

Des progrès importants ont certes été accomplis au cours des dernières années, mais la pleine citoyenneté des Québécoises exige un examen critique du genre et de son emprise hégémonique sur les sociétés canadienne et québécoise.

Autres publications

Suggestions de lecture

Revenir en haut