Profession historienne? Femmes et pratique de l'histoire au Canada français, XIXe-XXe siècles

Discipline: Histoire
Femmes historiennes des XIXe et XXe siècles se trouvent au coeur de cet ouvrage, qui jette la lumière sur leurs importantes contributions dans la production et la diffusion des savoirs historiques.
À paraître Bientôt disponible
M'aviser lors de la parution

Description

Que savons-nous véritablement de la contribution des femmes à l’écriture de l’histoire ? Cet ouvrage offre un premier éclairage d’ensemble sur l’apport des femmes à la production et à la diffusion des savoirs historiques au Canada français. Que ce soit à titre de journalistes, d’écrivaines, d’archivistes, de secrétaires, de professionnelles ou encore d’universitaires, les femmes ont scruté, analysé et raconté le passé. Au cours des XIXe et XXe siècles, dans des conditions parfois adverses, elles ont emprunté des voies multiples pour s’adonner à la pratique de l’histoire. Lorsque l’on pose un regard sur leurs contributions souvent reléguées aux marges du champ scientifique, c’est tout un écosystème de production du savoir historique qui se révèle sous nos yeux. S’affadit ainsi l’image d’Épinal du grand chercheur génial et soli-taire, souvent masculin. Au-delà de la galerie de personnages qu’elle fait (re)découvrir, cette histoire des femmes historiennes nous enjoint à réfléchir aux modalités de la professionnalisation du métier et, surtout, à considérer la dimension foncièrement collective du travail de fabrication d’une science.
Revenir en haut