Ceci est une alerte:

Les commandes passées entre le 15 et le 18 juillet seront expédiées ou disponibles au ramassage seulement à partir du 25 juillet. Merci de votre collaboration.


L’énergie : une pierre de touche philosophique. Essai sur la dépendance énergétique

L’énergie : une pierre de touche philosophique. Essai sur la dépendance énergétique

Discipline: Philosophie
Parution: 05 novembre 2021
L’énergie est une pierre de touche philosophique. En fonction de ce qui est dit ou de ce qui n’est pas dit d’elle, elle sert à interroger les trois termes de la matrice à l’œuvre dès qu’il est question, en pensée (ou en théorie), de ce que l’on peut faire dans le monde.

Description

Personne n’est « accro » à l’énergie, comme on peut l’être au jeu, à l’alcool ou encore au sport. Personne ne ressent une subite envie de fioul, d’électricité ou de gaz naturel. Pourtant, le train de vie énergétique qui s’est généralisé dans les sociétés développées montre à quel point nos activités les plus courantes sont gavées d’énergie. C’est comme si, pour pouvoir être à ce point dépendants de l’énergie, il nous fallait en postuler la disponibilité permanente avec beaucoup d’insouciance. Ce paradoxe ne fournit pas seulement une grille de lecture pour commenter les résultats très insuffisants des politiques publiques qui en appellent, depuis des décennies, aux économies d’énergie. Il dit la condition à partir de laquelle il nous revient de réfléchir sur notre situation : non plus comme les sujets que nous croyons encore être, invoquant leur autonomie, leur automobilité ou leur autoaccomplissement, mais plutôt comme les usagers addictifs des innombrables moteurs qui ne fonctionnent jamais sans énergie.

À propos de ce livre

Dans les médias

"Les termes du débat 20/44 : Nucléaire" par Emmanuel Laurentin à l'émission Le temps du débat, Francu Culture, 14 janvier 2022.

Revenir en haut