La mémoire sans frontières. Émile Ollivier, Naïm Kattan et les écrivains migrants au Québec

Informations

Auteure : Louise Gauthier

Collection: Culture et Société

Discipline: Etudes littéraires

Parution: 11 septembre 1997

144 pages

19.95 $

Description

Phénomène majeur des années actuelles, l'écriture dite migrante oblige à revoir la définition traditionnelle de la littérature québécoise. À l'heure où on s'intéresse de plus en plus aux voix venues d'ailleurs et à leur position dans le champ littéraire, à l'heure où le discours social met à l'ordre du jour les questions d'identité culturelle et de métissage, cette étude porte sur deux écrivains d'origine étrangère établis au Québec depuis plus de trente ans et qui y ont fait leur marque : Émile Ollivier, d'Haïti, et Naïm Kattan, d'Irak.

Louise Gauthier nous fait alors découvrir leur parcours, de la terre d'origine à la terre d'accueil ; saisir, à travers leur trajectoire réelle et fictive, comment chacun perçoit la société d'accueil et comment il se sent perçu par elle ; comment il doit définir son identité culturelle ; comment, enfin, l'auteur et son oeuvre sont reçus dans le champ littéraire québécois. L'étude permet en outre d'aborder deux imaginaires très éloignés l'un de l'autre et très différents également de l'imaginaire québécois. Le dépaysement n'en sera que plus marqué et plus visible. La lecture attentive d'un roman de chacun d'eux, Passages, d'Émile Ollivier, et La fiancée promise, de Naïm Kattan, vient étayer l'analyse.

Le présent ouvrage, tout en faisant le point sur un domaine de recherche en pleine ébullition, ouvre plusieurs pistes vers des horizons encore inexplorés.





Livre papier

ISBN : 2-89224-272-X 19.95 $ Ajouter au panier Item ajouté

Dans la même collection

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.