Une Rouennaise à La Nouvelle-Orléans au XVIIIe siècle. Relation du voyage des Ursulines (1726-1728)

Une Rouennaise à La Nouvelle-Orléans au XVIIIe siècle. Relation du voyage des Ursulines (1726-1728)

Disciplines: Histoire, Littérature
Parution: 16 novembre 2022
Jeune Rouennaise de 22 ans entrée comme novice chez les ursulines de Rouen, Marie-Madeleine Hachard fait partie des premières femmes missionnaires en Louisiane. Elle raconte leur voyage, en France, en 1726, ainsi que leur traversée transatlantique vers La Nouvelle-Orléans, en 1727. À travers ses lettres et l’histoire exceptionnelle de femmes voyageuses, c’est aussi une partie de la colonisation française de l’Amérique que l’on redécouvre.

Description

En 1727, Marie-Madeleine Hachard, jeune ursuline de Rouen, quitte la France avec des consœurs, appelées par le roi et la Compagnie des Indes à fonder un hôpital et une école à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, où tout est à bâtir. Ses lettres relatent son voyage en France, la longue et périlleuse traversée de l’Atlantique, la pénible remontée du mythique delta du Mississippi et les débuts de l’établissement des ursulines. Son sens de l’observation, son indéniable courage, sa franchise et son humour donnent à sa relation de voyage et de séjour une touche inusitée. Dans l’Amérique coloniale du XVIIIe siècle, ces femmes missionnaires sont confrontées aux enjeux politiques, religieux, sociaux et économiques de leur époque. Elles se démarquent de leurs confrères par leur liberté d’esprit et d’entreprise. Leur apport mérite d’être mieux connu. Cette édition éclaire aussi les relations entre la France, le Canada et la Louisiane, et les expéditions de Cavelier de La Salle autour du Mississippi.

À propos de ce livre

Dans les médias

Compte rendu de Christiane Peyronnard, La Cliothèque, 19 novembre 2022.

Revenir en haut