Journal d’un loyal dans la campagne canadienne, 1831-1834, François-Hyacinthe Séguin (1787-1847), notaire de Terrebonne

Journal d’un loyal dans la campagne canadienne, 1831-1834, François-Hyacinthe Séguin (1787-1847), notaire de Terrebonne

Parution: 02 décembre 2020
L’imaginaire québécois regorge de références au mouvement patriote des années 1830. La publication du journal personnel du notaire François-Hyacinthe Séguin revêt un intérêt certain pour l’historiographie nationale.

Description

Participant aux affaires publiques, côtoyant les cercles de privilégiés de sa communauté (Terrebonne), François-Hyacinthe Séguin est un fervent catholique, lecteur de Voltaire, pourfendeur des révolutions libérales et rationaliste. Son journal, rédigé quelques années avant la rébellion, relève à la fois du genre mémorialiste, du journal intime et des notes personnelles. Il offre aux lecteurs un portrait savoureux et teinté d’ironie de la société bas-canadienne de l’époque : du simple journalier de Terrebonne aux grands hommes politiques de la colonie britannique, rien n’échappe à la plume colorée et incisive de son auteur. Le journal témoigne de la vie communautaire, du pouvoir local et des enjeux de société liés à la démocratie parlementaire. Pourtant, bien plus qu’un simple portrait des mœurs sociales ou politiques, ce journal d’un loyal de la bourgeoisie canadienne-française donne voix à des idées et des discours que l’histoire contemporaine a trop souvent ignorés.

Revenir en haut