Mémoire et génocides au XXe siècle

Mémoire et génocides au XXe siècle

Parution: 25 mars 2008

Description

Comment comprendre le crime de génocide? Peut-on expliquer ce crime hors du commun ? Comment le distinguer de d'autres massacres de masse ou de crimes contre l'humanité ? Si ce ne sont ni l'ampleur ni la forme d'une tuerie qui font d'elle un génocide, comment définir ce dernier ? Quelles raisons peuvent être invoquées par un gouvernement pour qu'il décide d'exterminer, totalement ou en partie, un autre groupe racial, ethnique, national ou religieux ? Pourquoi le XXe siècle a-t-il été qualifié de « siècle des génocides » ? Peut-on véritablement prévenir le génocide ? Comment offrir l’égalité et la protection aux minorités ? Les mécanismes de répression du crime considéré comme un délit international sont-ils suffisants ? Quelle place consacrer au « devoir de mémoire » pour que le génocide ne se reproduise pas ?
Crime collectif planifié, commis par les détenteurs du pouvoir de l'État, en leur nom ou avec leur consentement, c'est le crime imprescriptible le plus grave de ceux que l'on nomme les crimes contre l'humanité.
Synthétique, pédagogique et historique, ce bref ouvrage se veut d'un abord simple et clair. En s'appuyant sur des exemples concrets du XXe siècle, de la Namibie au Rwanda en passant par l’extermination des Juifs d’Europe, il permet de comprendre le phénomène du crime de génocide, les approches pour l'étudier, les conditions de sa réalisation, sa spécificité, sa répression par la justice internationale et les moyens de sa prévention. Il s'adresse à toute personne désirant s'informer sur ce qu'est le génocide et approfondir sa connaissance des homicides de masse intentionnels qui ont émaillé le XXe siècle.
Revenir en haut