L’école québécoise à l’épreuve de la gestion axée sur les résultats. Sociologie de la mise en œuvre d’une politique néo-libérale

L’école québécoise à l’épreuve de la gestion axée sur les résultats. Sociologie de la mise en œuvre d’une politique néo-libérale

Discipline: Éducation
Parution: 27 janvier 2021
Une analyse sociologique, multi-niveau et diachronique de la gestion axée sur les résultats au Québec, depuis son élaboration sur la scène politique transnationale et nationale jusqu’à sa réception et son appropriation variée par les enseignants.
Télécharger en libre accès (PDF)

Description

Inspirée de la nouvelle gestion publique, la politique de gestion axée sur les résultats (GAR) a changé profondément la gouvernance du système scolaire québécois en renforçant le pouvoir du ministère de l’Éducation sur les commissions scolaires (CS) et leurs écoles.

Combinant l’étude des débats parlementaires, l’exploitation des statistiques disponibles et l’analyse d’une centaine d’entretiens approfondis auprès d’enseignants, d’administrateurs et de cadres scolaires, ce livre propose une analyse multiniveau de la trajectoire et de la mise en œuvre de cette politique dans quatre CS. Quelle vision les acteurs scolaires ont-ils de cette politique ? Quels changements organisationnels, institutionnels et professionnels produit-elle dans les CS et les écoles? Avec quelles médiations et quelle instrumentation ? Cette politique est-elle légitime et efficace ? L’analyse montre que la GAR renforce le pouvoir des CS et des directions, car elle permet une gestion plus suivie de la pédagogie et une surveillance des pratiques des enseignants. Son efficacité reste discutable et sa légitimité faible parmi les enseignants, car la logique managériale et quantifiée de la GAR remet en question leurs conceptions de l’éducation et grignote leur autonomie professionnelle.


À propos de ce livre

Dans les médias

Compte rendu de Mélanie Bédard, Recherches sociographiques, Vol. LXIII, No 1-2, 2022.

Revenir en haut