Ceci est une alerte:

Les commandes passées entre le 19 et le 28 avril seront expédiées seulement à partir du 29 avril. Merci de votre collaboration.


Jeunes et projets de société. La conscience de génération en France et au Québec.

Discipline: Sociologie
Parution: 06 juin 2008

Description

Plus qu’hier, sans doute, et assurément d’une façon différente et inédite, une majorité de jeunes parvient aujourd’hui à se prendre en mains. De la sorte, la génération montante contribue à orienter aussi les projets de sa société d’appartenance, à la fois de façon globale et dans ses différentes dimensions : éducative, culturelle, politique, territoriale, religieuse, entrepreneuriale…
Les décideurs ont tout à gagner à se laisser interpeller par de jeunes citoyens qui sont porteurs de nouvelles représentations du vivre ensemble et de l’avenir, de l’enracinement et de la mobilité. Et les jeunes n’ont rien à perdre à confronter leurs vues et leurs aspirations à l’expérience et au savoir faire de leurs aînés. Ils préfigurent en effet la société de demain parce qu’ils sont nombreux à prendre pleinement rang parmi les acteurs du changement et à s’imposer comme de véritables partenaires sur leurs divers terrains d’activité et d’engagement.
Selon des modalités et des tonalités spécifiques au Québec et à la France, la quatrième Rencontre Champlain-Montaigne a permis de mettre en lumière les conditions de développement d’une culture de la relève. Elle a aussi éclairé la façon dont les rapports intergénérationnels instituent les adultes – des baby boomers, pour une bonne part – en facilitateurs et en passeurs. Une ville, une région, une université qui agit avec et pour ses jeunes est une ville, une région, une université qui a de l’avenir.
Revenir en haut