Invention à cinq voix. Une histoire de l’histoire littéraire au Canada

Invention à cinq voix. Une histoire de l’histoire littéraire au Canada

Discipline: Littérature
Parution: 17 juillet 2012
L’histoire littéraire du Canada se compose de cinq voix : celles du Canadafrançais, du Canada anglais, des peuples des Premières Nations, des Inuitset des communautés immigrantes. L’étude métahistorique que proposeE. D. Blodgett de cette histoire à cinq voix jette un nouvel éclairage tant surl’idée de nation que sur les modes de narration distinctifs élaborés par lesdivers groupes « nationaux », lesquels témoignent de leur ancrage spatial ettemporel particulier.

Description

L’histoire littéraire du Canada se compose de cinq voix : celles du Canadafrançais, du Canada anglais, des peuples des Premières Nations, des Inuitset des communautés immigrantes. L’étude métahistorique que proposeE. D. Blodgett de cette histoire à cinq voix jette un nouvel éclairage tant surl’idée de nation que sur les modes de narration distinctifs élaborés par lesdivers groupes « nationaux », lesquels témoignent de leur ancrage spatial ettemporel particulier.
Comment raconte-t-on une histoire littéraire ? Comment les historiens littérairesdéfinissent-ils notre rapport au temps, à la mémoire, à la culture et à l’espacenational ? Quels sont les enjeux politiques mais aussi formels et théoriques detels ouvrages ? Telles sont quelques-unes des questions fondamentales que soulèvela passionnante étude d’E. D. Blodgett. L’auteur est un comparatiste chevronnéqui analyse patiemment et en profondeur une soixantaine de titres racontantl’évolution littéraire du Québec, de l’Acadie, du Canada anglais de même que descultures amérindiennes et immigrantes. Je me réjouis que soit traduit en françaiscet ouvrage indispensable, le premier du genre à étudier comment l’histoirelittéraire s’est écrite au Québec et au Canada depuis le dix-neuvième sièclejusqu’à aujourd’hui. MICHEL BIRON, Département de langue et littératurefrançaises, Université McGill.
Bien que ce livre soit d’un abord assez facile et vivant, il s’agit aussi d’un texted’une grande envergure théorique qui convoque avec élégance, ici et là, lesoeuvres de Lacan, de White, de Bourdieu, de Merleau-Ponty et de Saïd, sansparler d’une foule de théoriciens de l’histoire littéraire. Ce livre repose sur uneconnaissance approfondie tant de la théorie que de la pratique de l’histoirelittéraire, plus particulièrement — mais pas uniquement — au Canada […] Ony apprend beaucoup de choses non seulement sur l’histoire littéraire, mais aussisur la réception de textes appartenant (ou non) au canon au fil du temps : latactique consistant à revenir à un terrain connu à quelques reprises à partirde perspectives littéraires diverses s’avère fructueuse et inspirante. – LINDAHUTCHEON, Département d’anglais, Université de Toronto.

Autres publications

Suggestions de lecture

Revenir en haut