L’esclavage en Haïti. Entrecroisement des mémoires et enjeux de la patrimonialisation

L’esclavage en Haïti. Entrecroisement des mémoires et enjeux de la patrimonialisation

Informations

Auteur : Jean Ronald Augustin

Collection: Patrimoine en mouvement

Discipline: Anthropologie - ethnologie

290 pages

Format papier: 30.00 $


La patrimonialisation des mémoires de l’esclavage dans la société haïtienne d’aujourd’hui doit accommoder le traumatisme des douleurs subies, la fierté d’avoir triomphé de cette ignominie et les conséquences de ce passé.

Description

Les mémoires de l’esclavage sont présentes et continuellement réactualisées en Haïti. Elles sont caractérisées par l’invisibilité des lieux qui les supportent, l’invisibilité de la résistance culturelle et l’invisibilité des conséquences sociales de l’esclavage (la pauvreté, les inégalités). Leur patrimonialisation dépasse le cadre normatif de mise en valeur dans les musées, de création de parcs et de construction de mémorial. Elle dépend des expériences historiques, sociales et culturelles qui sont transmises.

Cet ouvrage met à nu la distorsion entre la mémoire élaborée sur le plan étatique et le travail de mémoire non élaboré réalisé par la population. Après plus de deux siècles d’indépendance d’Haïti, il convient de chercher à comprendre ce qui a marqué, ce qui a été transmis, conservé, rejeté, refoulé, ce qui est mobilisable et mobilisé, dans quelles circonstances et avec quels objectifs. Aujourd’hui, où se situent le souvenir de la souffrance de l’esclavage et l’orgueil d’en avoir triomphé?



À paraître

Je souhaite être avisé lorsque ce titre paraîtra


Dans la même collection

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.