Le pouvoir vient d’ailleurs. Leadership et coopération chez les Inuits du Nunavik

Prix et mentions

FINALISTE 2016 du Prix du Groupe d'étude d’histoire autochtone /Aboriginal History Book Prize Committee de la Société historique du Canada

Le pouvoir vient d’ailleurs. Leadership et coopération chez les Inuits du Nunavik

Parution: 07 juillet 2015
Ce livre prend sa source dans cette admiration portée envers des personnes qui se battent pour défendre les droits territoriaux et politiques de leur peuple et la survie de leur langue et leur culture.
Télécharger en libre accès (PDF)

Description

Ce livre peut être consulté en libre accès à la Bibliothèque de l’Université Laval. Voir le lien plus bas.

Le terme
leader est entré en usage au Nunavik (Arctique québécois) dans les années 1960 alors que les gouvernements du Québec et du Canada cherchaient à déléguer certaines de leurs responsabilités nordiques aux populations locales. Les Inuits se le sont alors progressivement réapproprié, tout comme ils tentent, aujourd’hui encore, de faire fonctionner les structures modernes de pouvoir imposées par l’administration coloniale. Mais, au cœur des familles et des communautés inuites, continuent de se tisser des relations de pouvoir qui reflètent une tout autre logique, celle du partage des richesses et de la cohésion sociale. Ce livre explore ces autres modalités du pouvoir, plus « ordinaires », et la façon dont elles se heurtent aux hiérarchies imposées par la société canadienne depuis le début du xxe siècle jusqu’à aujourd’hui.

Prix et mentions

FINALISTE 2016 du Prix du Groupe d'étude d’histoire autochtone /Aboriginal History Book Prize Committee de la Société historique du Canada

À propos de ce livre

Dans les médias

Compte rendu de Marie-Kirouac-Poirier, Recherches amérindiennes au Québec, No. 2-3, 2017.




Libre accès – Bibliothèque de l’Université Laval

http://www.bibl.ulaval.ca/doelec/libre_acces/pul/livre-pouvoir.pdf

Suggestions de lecture

Revenir en haut