La Gazette littéraire de Montréal 1778-1779

La Gazette littéraire de Montréal 1778-1779

Parution: 18 juin 2010
On emploie tout pour anéantir l’Imprimeur & la Presse, pour priver par ce moyen, le Public de s’éclairer & de s’instruire, tant pis. Les persones de bon sens disent à cela, le bon droit de l’Imprimeur, l’utilité de la Presse & l’équité d’un Gouvernement éclairé, empêcheront l’effet, tant mieux.
Gazette Littéraire, 2 juin 1779

Parue durant les années 1778 et 1779, la Gazette littéraire de Montréal se distingue pour de nombreuses raisons : premier périodique lancé à Montréal, premier hebdomadaire de langue française fondé au Québec et premier journal censuré par les autorités politiques. Outre son intérêt patrimonial et littéraire, le périodique édité par l’imprimeur Fleury Mesplet et par le rédacteur Valentin Jautard témoigne d’une époque intense en événements politiques et culturels; le Québec fait l’apprentissage de l’espace public, alors que gronde la révolution américaine, prélude à la Révolution française. Soupçonne-t-on que l’esprit les Lumières a déjà atteint nos rives ?
En éditant pour la première fois la Gazette littéraire de Montréal dans une version intégrale et enrichie de nombreuses notes explicatives, nous rendons enfin accessible l’un des textes fondateurs des lettres québécoises.

Description

Annotée par Jacques Cotnam
en collaboration avec
Pierre Hébert
« On emploie tout pour anéantir l’Imprimeur & la Presse, pour priver par ce moyen, le Public de s’éclairer & de s’instruire, tant pis. Les persones de bon sens disent à cela, le bon droit de l’Imprimeur, l’utilité de la Presse & l’équité d’un Gouvernement éclairé, empêcheront l’effet, tant mieux.
»
Gazette Littéraire, 2 juin 1779
Parue durant les années 1778 et 1779,
la Gazette littéraire de Montréal se distingue pour de nombreuses raisons : premier périodique lancé à Montréal, premier hebdomadaire de langue française fondé au Québec et premier journal censuré par les autorités politiques. Outre son intérêt patrimonial et littéraire, le périodique édité par l’imprimeur Fleury Mesplet et par le rédacteur Valentin Jautard témoigne d’une époque riche en événements politiques et culturels ; le Québec fait l’apprentissage de l’espace public, alors que gronde la Révolution américaine, prélude à la Révolution française. Soupçonne-t-on que l’esprit des Lumières a déjà atteint nos rives ?
En éditant pour la première fois
la Gazette littéraire de Montréal dans une version intégrale et enrichie de nombreuses notes explicatives, nous rendons enfin accessible l’un des textes fondateurs des lettres québécoises.
Revenir en haut