La fabrique de la paix. Acteurs, processus, mémoires

La fabrique de la paix. Acteurs, processus, mémoires

Discipline: Science politique
Parution: 13 février 2015
La paix peut-elle être imposée ? La paix, comme décision politique, n’est pas seulement le résultat d’un rapport de forces militaires, elle exprime une image de soi et des autres. Elle est plus que la fin de la guerre.

Description

Ce livre analyse les processus de paix autour de trois questions étroitement liées.
Est-il possible de dégager un schéma, un modèle ou des similitudes dans les façons de parvenir à la paix ?
A contrario, quelle typologie peut-on établir pour les échecs, les déraillements et les effondrements du processus de paix ?
Enfin, la paix peut-elle être imposée ?
La dimension internationale a été valorisée, tant par l’origine des auteurs que par les sujets traités dans les textes ici rassemblés. Toutefois, la « fabrique de la paix » ne se cantonne pas dans ces aspects et à ces niveaux gouvernementaux. La réflexion est ouverte au « vécu concret » comme à la question, par exemple, de la pacification des mémoires.
La comparaison des processus de paix sur des périodes très différentes est une façon de faire ressortir les continuités, mais aussi les particularités plus marquées, ce qui invite alors à rechercher des explications.
L’histoire s’ouvre ici à d’autres disciplines comme l’histoire de l’art, la sémantique, la philosophie, l’anthropologie. La paix, comme décision politique, n’est pas seulement le résultat d’un rapport de forces militaires, elle exprime une image de soi et des autres. Elle est plus que la fin de la guerre.
Revenir en haut