Devoir de mémoire. Perspectives sociales et théoriques sur la vérité, la justice et la réconciliation dans les Amériques

Parution: 12 août 2020
Ce livre se situe à l’intersection de la recherche universitaire et de la prise de parole politique. Il vise à reconnaître l’importance de la voix des premiers concernés et à décentrer nos perspectives pour en tenir compte.
Télécharger en libre accès (PDF)

Description

Les termes vérité, justice et réconciliation occupent aujourd’hui une place importante dans le vocabulaire mobilisé pour cadrer les rapports entre les États des Amériques et les populations qu’ils ont historiquement marginalisées. Enjeu de luttes politiques, la définition de ces mots a une portée juridique et des incidences sur les mesures de réparation envisagées, mais elle soulève aussi, fondamentalement, la question de la manière dont est construit le récit d’une histoire commune capable de dire la violence d’une société. Fruit d’un dialogue entre des chercheurs et chercheuses, des défenseurs et défenseuses des droits de la personne et des membres d’organisations de femmes et d’Autochtones de plusieurs pays des Amériques, cet ouvrage fait état des débats sur les politiques de vérités sur les crimes et violations des droits dans le contexte des dictatures du Cône Sud, des guerres civiles en Amérique latine et des pensionnats autochtones en Amérique du Nord. Les différentes contributions analysent en particulier les enjeux liés aux politiques de mémoire des exactions, la manière dont sont comprises les conditions de non-répétition de ces violences et des mesures visant le rétablissement de la dignité des victimes.

À propos de ce livre

Dans les médias

"Vérité, réconcilliation et mémoire" - Lecture de mars, Actualités UQAM, 9 mars 2021.

Autres publications

Suggestions de lecture

Revenir en haut