Nicholas Dion

Nicholas Dion est professeur à l’Université de Sherbrooke. Outre la version remaniée de sa thèse, Entre les larmes et l’effroi. La tragédie classique française, 1677-1726 (Paris, Classiques Garnier, 2012 ; Prix jeune chercheur 2013 de l’Académie Montesquieu), il a publié des articles sur la tragédie, l’élégie et le roman aux XVIIe et XVIIIe siècles. Dans le cadre d’un projet subventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines, il prépare une édition critique du Traité sur les apparitions des esprits et sur les vampires, ou les revenants de Hongrie, de Moravie, etc., d’Augustin Calmet.

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.