Ceci est une alerte:

Les commandes passées entre le 15 et le 18 juillet seront expédiées ou disponibles au ramassage seulement à partir du 25 juillet. Merci de votre collaboration.


Un discours à plusieurs voix, la grammaire du OUI en 1995

Discipline: Sociologie
Parution: 11 avril 2001
  • Nb. de pages:
    162

Description

Autour de la borne d'étape que marque le référendum de 1995, il nous semble que les discours souverainistes remplissent des fonctions identitaires : ils racontent la nation, ils la nomment, l'identifient, la balisent et l'orientent. Aux éléments communs de ces textes, des intersections prennent davantage de relief : celles du phénomène identitaire, des valeurs qui lui correspondent, de la définition de la nation, des personnages mythisés et de la ligne du temps mémorielle. La grammaire du oui, c'est la combinaison d'éléments rhétoriques, historiques et humains constituant la plus simple expression de l'argumentaire québécois pris comme un récit. C'est le ' Bon usage ' qui permet l'argumentation de l'identité du Québec dans sa projection nationale d'indépendance.
Revenir en haut