Perceptions de justice et santé au travail: l’organisation à l’épreuve

Perceptions de justice et santé au travail: l’organisation à l’épreuve

Discipline: Sociologie
Parution: 21 avril 2021
Depuis le début des années 1990, de nombreux travaux ont progressivement donné naissance à un nouveau champ d’étude : celui de la justice organisationnelle. Cet ouvrage collectif réunit des professeurs et chercheurs canadiens et a pour objectif général de faire un bilan des apports et des limites des approches de justice organisationnelle.

Description

Qu’est-ce qu’une organisation juste? Quelles sont les injustices perçues par les travailleurs et les travailleuses? Quelles en sont les répercussions sur leur santé? Dans quelle mesure la COVID-19 a-t-elle exacerbé ces perceptions d’injustices?

Cet ouvrage réunit des auteurs qui discutent des apports et des limites des études de justice organisationnelle pour comprendre les liens entre les perceptions d’injustice et la santé en milieu de travail. Ouvrage collectif de synthèse, ce livre innove en contribuant à une ouverture disciplinaire et méthodologique du champ de la justice organisationnelle et en examinant les conséquences de la COVID-19.

Alors que les études de justice organisationnelle tendent à psychologiser le mal-être au travail, les auteurs invitent ici à des approches plus contextuelles et compréhensives. L’injustice ressentie par les travailleurs apparait ainsi principalement liée à des modes de gestion et d’évaluation autoritaires. Si les normes professionnelles partagées semblent contribuer à minimiser certaines souffrances vécues, la crise de la Covid-19 a accru les perceptions d’injustice et fragilisé la santé psychologique des travailleurs.

Autres publications

De la même collection

Revenir en haut