Ceci est une alerte:

Les commandes passées entre le 12 et le 21 juillet seront expédiées ou disponibles au ramassage seulement à partir du 25 juillet. Merci de votre collaboration.


La rhétorique des passions dans les romans d’enfance de Réjean Ducharme

Parution: 27 juillet 1999
  • Nb. de pages:
    278

Description

Inséparables de la rhétorique, les passions gouvernent les trois premiers romans de Réjean Ducharme, L'Avalée des avalés, L'Océantume et Le Nez qui voque. Dans cette trilogie de l'enfance, qui peint un monde ouvert, sans vérité dernière, laissant place à l'alternative et au paradoxe, le pathos, dominant le logos, travaille le tissu romanesque de part en part - sur le plan de la diégèse, du commentaire métadiscursif, de la réception et des stratégies langagières. La mise en évidence de ces composantes pathiques permet de saisir la dynamique même du texte ducharmien, qui consiste à déjouer l'intellect pour 'toucher' le lecteur de diverses manières et déclencher chez celui-ci une attitude d'empathie.
L'étude se veut à la fois une pratique détaillée du texte ducharmien et une investigation plus théorique sur le rôle du pathos dans le récit de fiction et le roman d'enfance. Après une période de critique formaliste ayant coupé l'art de la vie, le recours à la théorie aristotélicienne des passions et aux prolongements qu'elle a insporés aux Modernes, vient unir à nouveau la nature à l'art et débouche sur une approche féconde du texte littéraire.
Née en Alsace, Brigitte Seyfrid-Bommertz a obtenu un doctorat en littérature québécoise à l'Université d'Ottawa, où elle a aussi enseigné pendant plusieurs années. Elle poursuit actuellement une recherche postdoctorale portant sur les rhétoriques des romans d'enfance.
Revenir en haut