Ceci est une alerte:

Les commandes passées entre le 12 et le 21 juillet seront expédiées ou disponibles au ramassage seulement à partir du 25 juillet. Merci de votre collaboration.


Globalisation et université. Nouvel espace, nouveaux acteurs

Discipline: Sociologie
Parution: 22 mai 2003

Description

coédition UNESCO / Économica
Pour comprendre la dynamique du processus de globalisation et essayer de mieux cerner les enjeux qu’elle pose aux universités, pays riches et pays pauvres confondus, Gilles Breton et Michel Lambert ont fait appel à quinze spécialistes internationaux de l’enseignement supérieur, parfois auteurs, parfois acteurs, parfois les deux qui s’interrogent sur le « comment faire face » aux nouveaux enjeux globaux. Les nouvelles tendances qui se font jour dans le monde de l’enseignement supérieur révèlent un nouvel espace dont l’État n’est plus le seul centre ; l’environnement change, la discontinuité le dispute à l’incertitude. Le savoir n’est plus seulement un bien public, il est aussi un service qui se vend et s’achète dans le cadre de nouvelles réglementations qui se mettent en place. Il n’est plus produit seulement dans les universités, il est désormais socialement réparti. « Commodifions » la connaissance et rendons-la accessible gratuitement à tous sur le Web, suggère John Daniel pour l’UNESCO. La Banque Mondiale, sous la plume de Jamil Salmi, place désormais l’enseignement supérieur et les universités au cœur de ses priorités pour le monde en développement. Comment les universités du Nord vont-elles éviter de « coloniser » les universités du Sud en leur prenant leurs meilleurs étudiants ? Comment protéger les pays du Sud contre les abus des nouveaux fournisseurs de savoir dont les plus petits pays ont un besoin vital ? Quels seront les nouveaux acteurs sur la scène mondiale de l’enseignement supérieur ? Les universités sauront-elles — par une hybridation dynamique et salutaire — faire face comme le suggère Peter Scott, ou seront-elles marginalisées par l’arrivée de nouveaux acteurs plus efficaces ? Telles sont les questions auxquelles les auteurs de Globalisation et universités : nouvel espace, nouveaux acteurs tentent de répondre. Il en résulte une remise en cause de l’institution, tout à la fois de la place des universités sur la scène mondiale et de la pertinence sociale desdites universités dans une société de l’intelligence dont l’innovation est désormais devenue le moteur.
Les auteurs
David E. Bloom Harvard University, Christopher Brooks OCDE, Jan Currie Murdoch University, Australie, John Daniel UNESCO, Michael Gibbons Association des universités du Commonwealth, Hans van Ginkel Université des Nations Unies, Jane Knight University of Toronto, Goolam Mohamedbhai University of Mauritius, Teboho Moja New York University, Bernard Pau CNRS, Paris, Riccardo Petrella Université catholique de Louvain, Jamil Salmi Banque mondiale, Peter Scott, Kingston University, Royaume-Uni, Craig D. Swenson University of Phoenix, Arizona, François Tavenas Université Laval
Revenir en haut