Échos d’une mutation sociale. Anthologie des textes du Père Georges-Henri Lévesque, précurseur de la Révolution tranquille

Échos d’une mutation sociale. Anthologie des textes du Père Georges-Henri Lévesque, précurseur de la Révolution tranquille

Discipline: Sociologie
Parution: 24 août 2011
Certains hommes marquent le destin d'un peuple. Georges-Henri Lévesque est de ceux-là. Rarement une personne aura-t-elle autant contribué à façonner le Québec d'aujourd'hui. À une époque où le Québec affichait un faible taux de scolarisation, il fut le fondateur de la première véritable Faculté des sciences sociales de langue française en Amérique du Nord. Cette anthologie regroupe de ses textes et conférences en quatre grandes thématiques : théologie sociale, sciences sociales, politiques sociales et solidarité sociale.

Description

Préface de Guy Rocher
Certains hommes marquent le destin d’un peuple. Georges-Henri Lévesque est de ceux-là. Rarement une personne aura-t-elle autant contribué à façonner le Québec d’aujourd’hui.
Georges-Henri Lévesque est un personnage complexe. Homme d’Église, il a participé à la sécularisation de la société canadienne-française par un appel à la non-confessionnalisation des coopératives de production. À une époque où le clergé était massivement conservateur, il entra en conflit avec plusieurs politiques de Maurice Duplessis. Sa réflexion, ses opinions et ses actions soulevèrent l’ire de plusieurs évêques et politiciens. Il fut dénoncé à Rome mais il en revint avec la bénédiction du pape Pie XII. À une époque où le Québec affichait un faible taux de scolarisation, il fut le fondateur de la première véritable Faculté des sciences sociales de langue française en Amérique du Nord. Plusieurs de ses étudiants formeront la première génération des grands mandarins qui investiront les fonctions publiques fédérale et provinciale à partir des années 1960.
Avec son cri de ralliemen
t La liberté vient aussi de Dieu !, il a théologiquement anticipé et cautionné ce qu’on appelle depuis la Révolution tranquille. Sous-estimer sa contribution à la mutation de la société québécoise revient à méconnaître une page importante de notre histoire nationale.
La grande attention médiatique dont il a été l’objet au cours de sa vie ne rend pas totalement justice à la richesse de sa pensée. Derrière l’orateur de talent et le pédagogue passionné se cache un rédacteur prolifique dont on a oublié la richesse des écrits. Cette anthologie regroupe de ses textes et conférences en quatre grandes thématiques : théologie sociale, sciences sociales, politiques sociales et solidarité sociale
.

De la même collection

Suggestions de lecture

Revenir en haut