Ceci est une alerte:

Les commandes passées entre le 12 et le 21 juillet seront expédiées ou disponibles au ramassage seulement à partir du 25 juillet. Merci de votre collaboration.


Autour de Ferron. Littérature, traduction, altérité. Nouvelle édition (entièrement revue et mise à jour)

Autour de Ferron. Littérature, traduction, altérité. Nouvelle édition (entièrement revue et mise à jour)

Parution: 07 août 2012
  • Nb. de pages:
    242
Cette suite de textes interdépendants, consacrés à l’acte de traduire et à l’œuvre de Jacques Ferron, se situe quelque part entre la théorie et la création.

Description

Cette suite de textes interdépendants, consacrés à l’acte de traduire et à l’œuvre de Jacques Ferron, se situe quelque part entre la théorie et la création. Puisant dans son expérience de traductrice, de critique et d’enseignante, l’auteure se livre ici à une exploration des points de rencontre entre la traduction et les autres formes de lecture qu’elle a pratiquées. Elle poursuit en même temps une réflexion en spirale, qui se veut à la fois rigoureuse et personnelle, partant d’un problème de traduction infiniment petit et redécouvrant, à la lumière de Bakhtine, la douloureuse problématique de l’altérité chez Ferron.
Publié d’abord en 1989, aux Éditions du GREF, (Toronto), le livre a gagné le Prix Gabrielle Roy (1990), le Prix de l’APFUCC (1991), et a été finaliste pour le Prix du Gouverneur général (1991). Cette nouvelle édition, entièrement revue et mise à jour, est augmentée de quatre essais, publiés ultérieurement, qui en élargissent la portée et approfondissent la réflexion.
Commentaires sur la première édition :
« Engageant, stimulant, provocant. Déroutant. » Pierre L’Hérault, TTR
« Un point tournant dans la réception de l’œuvre ferronienne. » Ginette Michaud, Spirale
« L’une des critiques les plus intelligentes et les plus respectueuses qui aient été faites au Canada anglais d’une œuvre québécoise. » François Paré, Revue canadienne de littérature comparée
« Betty Bednarski se fait elle-même créatrice d’une œuvre littéraire en marge de celle de Jacques Ferron. » Michel Buttiens, Circuit
« La construction textuelle d’ensemble, la souplesse, la vivacité de l’écriture et surtout, la nature même du discours critique qui s’y construit confèrent à cette étude sur la traduction un statut particulier. » Chantal Gamache, Voix et images
« Peut-être le meilleur témoignage de [la] complicité [entre traducteur et auteur] depuis la correspondance de Frank Scott et Anne Hébert autour du « Tombeau des rois » ». Ray Ellenwood, Littéréalité
« [Betty Bednarski] se fait fort de dégager, dans des pages brillantes, une conception de l’acte de lire qui affirmerait la relation étroite entre la vie et l’œuvre. » François Ouellet, Études littéraires
« Remarquable pour sa révélation des affects complexes à l’œuvre dans la traduction. » Sherry Simon, Traverser Montréal

Suggestions de lecture

Revenir en haut