Ceci est une alerte:

Les commandes passées entre le 19 et le 28 avril seront expédiées seulement à partir du 29 avril. Merci de votre collaboration.


Geneviève Nootens

Notice biographique

Professeure en science politique à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), Geneviève Nootens est membre du GRSP et du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie au Québec (CRIDAQ). Elle est l’autrice de plusieurs ouvrages, dont Popular Sovereignty in the West. Polities, Contention, and Ideas (Routledge, 2013), pour lequel elle a été finaliste du prix C.B.-Macpherson 2014. Elle a également codirigé plusieurs ouvrages, dont Explorer le social. Mélanges en l’honneur de Gérard Bouchard (PUL, 2019, avec H. Vézina), Les Nationalismes majoritaires contemporains. Identité, mémoire, pouvoir (Québec Amérique, 2007, avec A.-G. Gagnon et A. Lecours), et Dominant Nationalism, Dominant Ethnicity. Identity, Federalism and Democracy (P.I.E. Peter Lang, 2009, avec A. Lecours). Avec D. Leydet et G. Motard, elle a traduit l’ouvrage de John Borrows, La Constitution autochtone du Canada (PUQ, 2020).

Dirige la collection

Diversité et démocratie

Sous le leadership scientifique du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), la collection « Diversité et démocratie » a pour principale mission de créer un lieu d’échanges pour débattre de la recherche la plus avancée portant sur la démocratie, la diversité et l’engagement citoyen en contexte de diversité culturelle et nationale.
Dans un monde qui est aux prises avec divers types de conflits et de nouvelles formes de revendications politiques et culturelles, cette collection souhaite revivifier les recherches dans les champs du fédéralisme, du nationalisme et du cosmopolitisme. Elle vise aussi à approfondir la compréhension des interactions entre la culture, l’ethnicité, l’identité et le politique. Ainsi, les travaux qui paraîtront dans cette collection entendent contribuer à parfaire notre connaissance des rapports qui existent entre les citoyens, les groupes, les collectivités et les nations. Enfin, l’intention recherchée est aussi de nourrir la réflexion sur de nouvelles politiques publiques et sur des projets politiques porteurs, susceptibles de participer à l’enrichissement des pratiques démocratiques.
Les textes publiés dans la collection « Diversité et démocratie » se penchent donc sur la représentation des collectivités et des intérêts. La mobilisation des citoyens, des communautés et des nations au chapitre de l’avancement de la justice sociale et de la stabilité politique sera au cœur même des travaux.
La présente initiative s’inscrit dans un vaste projet dont le financement est assuré par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) du gouvernement du Québec pour les périodes 2014-2020 et 2020-2027.

Voir la collection
Revenir en haut