Internet : une utopie limitée. Nouvelles régulations, nouvelles solidarités

Internet : une utopie limitée. Nouvelles régulations, nouvelles solidarités

Informations

Sous la direction de : Serge Proulx

Collection: Éthique et philosophie de la communication

Discipline: Communications

Parution: 15 novembre 2005

352 pages

30.00 $

Description

La mondialisation de la communication – dont Internet est une figure emblématique – avive des tensions suscitant à la fois craintes et espérances. Des débats surgissent autour des pratiques de coopération en réseau et quant à la gouvernance d’Internet. Loin des rêves des fondateurs, la nouvelle génération des bâtisseurs d’Internet semble poursuivre une utopie limitée, au sens où ces concepteurs et praticiens de divers horizons n’aspirent pas tant à révolutionner le monde qu’à y apporter des changements à leur portée immédiate. Cet ouvrage propose un regard croisé de chercheurs français et québécois sur les nouvelles formes de solidarité et de régulation liées aux actuelles pratiques d’Internet.

La première partie, " Le logiciel, objet d’une politisation ", concerne le mouvement de l’informatique libre qui recouvre, à l’échelle de la planète, un ensemble de pratiques informatiques s’inspirant de principes libertaires, prônant une économie de l’entraide fondée sur la libre distribution des codes et de nouvelles manières de coopérer par l’intermédiaire des réseaux. Le logiciel libre apparaît ainsi comme un bien public pouvant structurer un nouvel espace politique de communication.

La deuxième partie, " Une culture numérique émergente ", porte sur les pratiques des jeunes adultes internautes. Ces activités seraient-elles à la base d’une culture organisée autour de nouveaux principes de vie, de nouvelles valeurs ? Assisterions-nous au déploiement de pratiques en rupture avec les normes de la modernité ?

Dans la troisième partie, " Les conditions d’une gouvernance démocratique d’Internet ", les cadres et les mécanismes de régulation de ce nouveau dispositif de communication sont analysés à l’aune des principes démocratiques. Parlements, tribunaux, organisations internationales et autorités de régulation de tous niveaux sont dorénavant aux prises avec la nécessité de repenser l’articulation de leurs compétences.

Une interrogation sociologique et politique traverse l’ensemble de cet ouvrage : dans quelle mesure ces pratiques de coopération en réseau par Internet – constituant l’informatique en bien commun – ouvrent-elles vers de nouveaux espaces sociaux de solidarité ?

Livre papier

ISBN : 2-7637-8119-5 30.00 $ Ajouter au panier Item ajouté

Du même auteur

Dans la même collection

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.