Le recul du sacrifice. Quatre siècles de polémiques françaises

Informations

Auteur : Michel Despland

Discipline: Sciences religieuses

Parution: 17 mars 2009

300 pages

45.95 $

Description

Abordez la question du sacrifice avec un ethnologue, il verra aussitôt un large éventail de pratiques rituelles, allant du sacrifice humain jusqu'aux offrandes végétales, en passant par diverses immolations sanglantes. Parlez-en à un spécialiste de la morale, il verra des pratiques d'abnégation et un conflit entre égoïsme et altruisme. Discutez-en avec un théologien, il évoquera les doctrines de l'eucharistie et de la rédemption avant de se demander si le christianisme est vraiment une religion sacrificielle. Ce livre d'histoire montre comment le sacrifice est devenu l'objet de grands débats en France depuis 1520 jusqu'aux aux lendemains de la Première Guerre mondiale. À ceux qui en faisaient la louange se sont opposés ceux qui dénonçaient cette pratique. L'enquête touche donc à des problèmes de théologie et de morale¸ puis montre comment ces problèmes ont débordé dans la théorie sociale, politique, et économique. En plus des oeuvres de grands penseurs, l'enquête utilise aussi le témoignage des arts et de la littérature. Revient toujours la grande interrogation: est-ce que la notion de sacrifice éclaire les enjeux profonds de la condition humaine, ou au contraire est-ce qu'elle obscurcit ces enjeux et fait obstacle à une bonne philosophie?







Livre papier

ISBN : 978-2-7637-8791-6 45.95 $ Ajouter au panier Item ajouté

Format PDF

ISBN : 9782763707914

Protection DRM

Tous les livres numériques des PUL sont soumis aux législations concernant le droit d'auteur. Les livres numériques sont protégés par des DRM (Digital Rights Management). Pour obtenir un livre numérique protégé par des DRM vous devez télécharger gratuitement le logiciel Adobe Digital Editions. Bonne lecture !

Acheter chez Prologue

Du même auteur

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.