Des communautés plus ou moins civiques. Le capital social et la gouvernance métropolitaine au Canada et aux États-Unis

Des communautés plus ou moins civiques. Le capital social et la gouvernance métropolitaine au Canada et aux États-Unis

Informations

Auteure : Marie-France Le Blanc

Collection: Management public et gouvernance

Discipline: Droit

Parution: 14 novembre 2006

340 pages

35.00 $

Description

Les modèles de gestion métropolitaine expérimentés à Montréal, Toronto, Minneapolis-St. Paul et Milwaukee révèlent qu’en dépit de l’influence déterminante des gouvernements des provinces et des États, certaines caractéristiques relevant des communautés civiques locales contribuent à expliquer le succès ou la faiblesse de la gouvernance à l’échelle de l’agglomération. Cette comparaison souligne notamment l’importance du capital social.
Outre une description des modes de gouvernance métropolitaine dans les quatre villes étudiées ici, 
l’auteure s’intéresse au rôle des élites locales, ce qui permet de reconsidérer l’importance des milieux économiques et de mieux comprendre comment  s’effectuent l’implantation et la modernisation des institutions métropolitaines. Les agglomérations sont par ailleurs analysées en fonction de la générosité publique et privée et selon leur manière de " s’ordonner ", telle que révélée par la mission et l’importance des forces de sécurité.
Cet ouvrage confirme l’importance du local, y compris dans un contexte où les gouvernements supérieurs ont beaucoup de pouvoir en matière d’affaires municipales, et démontre que les agglomérations ayant des modes de gestion efficaces s’appuient sur des communautés civiques bien développées.

Livre papier

ISBN : 2-7637-8439-9 35.00 $ Ajouter au panier Item ajouté

Dans la même collection

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.