De l’harmonie tranquille au pluralisme consenti. Une histoire de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval (1852-2002)

De l’harmonie tranquille au pluralisme consenti. Une histoire de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval (1852-2002)

Informations

Sous la direction de : Brigitte Caulier, Nive Voisine, Raymond Brodeur

Collection: Religions, cultures et sociétés

Discipline: Culture

Parution: 24 octobre 2002

390 pages

35.00 $

Description

De l'harmonie tranquille au pluralisme consenti résume, on ne peut mieux, l'évolution de la Faculté de théologie qui, fondée en 1852 en même temps que l'Université Laval de Québec, devient la Faculté de théologie et de sciences religieuses en 1997.
Œuvrant pendant plus d'un siècle sous l'aile protectrice du Séminaire et de l'archevêché de Québec, cette Faculté a longtemps revendiqué le titre de centre de l'enseignement thomiste en Amérique, au service d'une théologie reine des sciences. Elle a largement contribué à former les cadres d'une Église qui se disait en possession tranquille d'une vérité pérenne. Mais elle a su accompagner également les transformations de la société québécoise en exerçant sa fonction intellectuelle et critique, en effectuant les adaptations nécessaires de ses structures et de ses programmes, ainsi qu'en redéfinissant sa mission universitaire, sociale et ecclésiale.
C'est ce long parcours, longtemps paisible, parfois mouvementé, que reconstitue cette Histoire de la Faculté de théologie et de sciences religieuses.

Livre papier

ISBN : 2-7637-7896-8 35.00 $ Ajouter au panier Item ajouté

Du même auteur

Dans la même collection

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.