Vous avez jusqu'au 14 décembre pour commander vos livres et les recevoir à temps pour Noël.

Routes. Éloge de l'autonomadie. Une anthropologie du voyage, du nomadisme et de l'autonomie

Informations

Auteur : Franck Michel

Discipline: Sociologie

Parution: 20 mars 2009

618 pages

42.95 $

Ce livre traite de la route, certes, mais également du voyage, du nomadisme et de l'autonomie. Une analyse des pratiques et usages des chemins du monde qui se veut aussi un éloge de « l'autonomadie », doux mélange du nomadisme et de l'autonomie. Franck Michel est enseignant à l'Université de Corse. Anthropologue, historien et écrivain; il est l’auteur entre autres de Désirs d’ailleurs et de Voyage au bout du sexe Trafics et tourismes sexuels en Asie et ailleurs (les deux livres aux PUL)

Description



Routes. Mythiques ou mystiques, fascinantes et meurtrières, libératrices et oppressantes, chemins verts ou autoroutes polluées, elles ne peuvent laisser indifférentes. Ceux qui les prennent n’en reviennent jamais indemnes. Ce livre traite de la route, certes, mais également du voyage, du nomadisme et de l'autonomie. Il propose une anthropologie, personnelle et iconoclaste, à la fois interdisciplinaire et engagée. Une analyse dense des pratiques et usages des chemins du monde qui se veut aussi un éloge de « l'autonomadie », doux mélange du nomadisme et de l'autonomie.



Au-delà de l’usage et de l’usure du voyage, cet ouvrage interroge le touriste-voyageur indépendant d’aujourd’hui sur le sens de ses motivations et de ses actes, il rencontre l’errant sous toutes ses formes, il explore les sentiers plus ou moins glorieux des routes, des pistes reconnues aux itinéraires délaissés. Il interpelle également le mythe du voyage, l’univers du tourisme prédateur, le fantasme du nomadisme, et présentent les sociétés actuelles en proie à un sentiment d’individualisme maladif et désœuvrées face au défi de la mondialisation et aux ravages du capitalisme. Cette « immondialisation » oppresse les contemporains comme autrefois la colonisation ou l’impérialisme opprimaient les populations dominées. Les dominants ont changé de visage mais pas de méthode, et les libertaires d’ici, les nomades d’ailleurs, les résistants de toujours, sont les premiers à payer le prix de la normalisation politique et de l’uniformisation culturelle.



Routes entend analyser l'état du monde du voyage, explorer de nouvelles pistes, décentrer notre regard grâce à l'autonomadie, proposer une anthropologie de la route à la fois impliquée et sans langue de bois, bref nous avons ici un essai sur le voyage qui pourrait bien nous aider à retrouver le chemin de l’hospitalité propre au nomadisme et de la dignité chère à l’autonomie. Cette autre voie salutaire est une manière, via l’écrit et la mobilité, de choisir la vie et non la survie. Pour rédécouvrir un autre sens du voyage.



Livre papier

ISBN : 978-2-7637-8794-7 42.95 $ Ajouter au panier Item ajouté

Du même auteur

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.