La loi désarmée. Carl Schmitt et la controverse légalité/légitimité sous la république de Weimar

Informations

Auteur : Augustin Simard

Collection: Pensée allemande et européenne

Discipline: Philosophie

Parution: 13 mai 2009

436 pages

54.95 $

Un livre sur Carl Schmitt, le juriste de la République de Weimar, mais surtout reconnu comme un penseur de la « dictature politique légitime » et sur le plan jrudique, du nazisme. Depuis un peu plus d’une dizaine d’années, l’œuvre de Carl Schmitt connaît une certaine réhabilitation et elle a été élevé au rang de classique de la théorie politique, non sans déclencher de vives controverses de part et d’autre de l’Atlantique. L’auteur suit le déploiement de cette pensée à partir de l’antinomie légalité/légitimité. L’auteur est rattaché à l’Université de Montréal.

Description

Depuis plus d’une décennie, l’œuvre de Carl Schmitt jouit du titre de « classique » de la théorie politique, non sans déclencher de vives controverses. À l’heure où se multiplient les monographies abordant tel ou tel de ses aspects, le présent ouvrage propose une démarche « latérale » qui vise à la réinscrire dans un contexte singulier (juridique, disciplinaire, politique) et à faire ressortir sa valeur symptomatique.

Reconstruisant le faisceau des débats dans lesquels elle a pris place et renouant le fil de dialogues interrompus (notamment avec Weber et Kirchheimer), cette étude examine les déplacements survenus dans le jeu des « positions » et des « concepts » schmittiens aux dernières heures de la république de Weimar.

Cet ouvrage veut aussi éclairer la mise en place d’un imaginaire de la république assiégée, qui excède le seul propos de Schmitt et renvoie à une préoccupation fondatrice du constitutionnalisme moderne.

Livre papier

ISBN : 978-2-7637-8857-9 54.95 $ Ajouter au panier Item ajouté

Dans la même collection

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.