CORONAVIRUS – COVID-19 MESSAGE IMPORTANT : FERMETURE DES BUREAUX JUSQU’À NOUVEL ORDRE

Tous les achats de livres papier sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Nous vous remercions de ne passer aucune commande de livre papier sur notre site Internet. Nous vous invitons à consulter votre libraire pour l’achat d’un de nos livres papier ou bien sur notre site pour un livre en format PDF.

La Grande Alliance Lévesque-Ryan de 1970

La Grande Alliance Lévesque-Ryan de 1970

Informations

Auteur : Guy Lachapelle

Discipline: Histoire

350 pages

Format papier: 34.95 $


Ce livre veut approfondir notre compréhension des nationalismes de René Lévesque et de Claude Ryan. et comprendre comment l’histoire du Québec et du Canada ont contribué à définir les valeurs de ces deux hommes et façonner leurs réflexions au moment de la crise d'Octobre.

Description

L’objectif de ce livre est de revenir sur un moment charnière de l’histoire du Québec, la crise d’Octobre. De l’enlèvement du diplomate britannique James Richard Cross, le 5 octobre 1970, par la cellule Libération du Front de libération du Québec (FLQ), puis de celui du ministre Pierre Laporte, le 10 octobre par la cellule Chénier, jusqu’à l’imposition de la Loi sur les mesures de guerre par le gouvernement fédéral de Pierre Elliott Trudeau, dans la nuit du 16 octobre, tous les événements qui se déroulèrent en octobre 1970 ont constitué un point de rupture dans l’histoire du Québec. Avec la capture des ravisseurs de M. Laporte, à la fin de décembre, et le départ de l’armée canadienne du Québec, le 4 janvier 1971, la crise d’Octobre sera terminée. Cinquante ans après ces événements, on s’interroge encore sur le combat entre les néo-nationalistes canadiens, les nationalismes québécois et les souverainistes.



Deux hommes incarneront, plus que tout autre, durant la crise d’Octobre ce passage obligé vers une certaine modernité, mais surtout entre une vision que l’État du Québec doit être et demeurer le défenseur des valeurs des Québécois: René Lévesque et Claude Ryan. Cet ouvrage est en quelque sorte un dialogue que les deux hommes ont eu durant la crise d’Octobre non seulement sur la signification des événements, mais aussi sur le devenir de la société québécoise.

 



À paraître

Je souhaite être avisé lorsque ce titre paraîtra


Du même auteur

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.