Dictionnaire des noms de famille du Canada français. Anthroponymie et généalogie

Informations

Auteur : Marc Picard

Discipline: Histoire

Parution: 26 mars 2010

438 pages

39.95 $

Chaque article de ce dictionnaire comprend deux volets, l’un d’ordre anthroponymique et l’autre de nature généalogique. En plus de retracer le nom du premier porteur suivi de celui de ses parents, de son lieu d’origine, du nom de son épouse ainsi que ceux de ses parents, et du lieu et de la date de leur mariage, l’ouvrage nous apprend que l’origine du patronyme peut provenir, entre autres, d’un toponyme (Champagne, Quenneville, Deblois, Dagenais, Lafrance), d’un nom de métier (Boucher, Charpentier, Lefebvre, Provost, Boulanger), d’un trait physique (Brunet, Leblanc, Morin, Rousseau, Petit) ou caractériel (Lebon, Doucet, Malenfant, Harel, Rossignol), d’un sobriquet ironique (Roy, Lévesque, Prince, Chevalier, Lecomte), d’un surnom de soldat (Lafleur, Laviolette, Brindamour, Francoeur, Tranchemontagne), d’un lien de parenté (Parenteau, Legendre, Neveu, Filiatrault, Cousin), etc.

Description

Bien que l’étude des noms de famille du Canada français puisse être envisagée comme une branche de l’anthroponymie française, le passage de quelque 400 ans a entraîné des changements notables dans l’orthographe et la prononciation de plusieurs des patronymes qui sont arrivés en Nouvelle- France. L’addition au cours des siècles d’un bon nombre de noms autres que français a aussi contribué à faire de l’anthroponymie francophone nord-américaine un domaine de recherche unique en son genre. C’est donc dans cette perspective que le Dictionnaire des noms de famille du Canada français a été conçu.

Chaque article de ce dictionnaire comprend deux volets, l’un d’ordre anthroponymique et l’autre de nature généalogique. En plus de retracer le nom du premier porteur suivi de celui de ses parents, de son lieu d’origine, du nom de son épouse ainsi que de ceux de ses parents, et du lieu et de la date de leur mariage, l’ouvrage nous apprend que l’origine du patronyme peut provenir, entre autres, d’un toponyme (Champagne, Quenneville, Deblois, Dagenais, Lafrance), d’un nom de métier (Boucher, Charpentier, Lefebvre, Provost, Boulanger), d’un trait physique (Brunet, Leblanc, Morin, Rousseau, Petit) ou caractériel (Lebon, Doucet, Malenfant, Harel, Rossignol), d’un sobriquet ironique (Roy, Lévesque, Prince, Chevalier, Lecomte), d’un surnom de soldat (Lafleur, Laviolette, Brindamour, Francœur, Tranchemontagne), d’un lien de parenté (Parenteau, Legendre, Neveu, Filiatrault, Cousin), d’un ancien prénom (Michel, David, Jean, Martin, Adam), d’un nom germanique (Landry, Berthiaume, Richard, Gauthier, Bernard) ou d’un nom étranger altéré, soit de France, c’est-à-dire breton (Boire, Tanguay, Catudal, Prégent, Pelland) ou basque (Ostiguy, Delarosbil, Gariépy, Bastarache, Turbide) ou d’ailleurs (Hains, Phaneuf, Spénard, Jomphe, Vignola).







Livre papier

ISBN : 978-2-7637-8846-3 39.95 $ Ajouter au panier Item ajouté

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.