Nouveautés du 24 mars 2021

Publié le 24 mars 2021

Découvrez nos nouveautés de la semaine en librairie et sur notre site Web.

 

Eatenonha : racines autochtones de la démocratie moderne

 

Eatenonha : racines autochtones de la démocratie moderne par Georges E. Sioui raconte comment un ancien regard sur l’histoire a été conservé chez un groupe de descendants de la confédération wendate originale. Dans cet ouvrage, l’historien huron-wendat Georges Sioui nous invite à découvrir une façon différente de construire nos sociétés. Eatenonha nous place à l’orée d’un nouvel âge où il ne sera plus possible d’utiliser les ap-proches conventionnelles pour comprendre et expliquer notre histoire, notre être collectif comme Québécois, Canadiens, Américains (au sens continental), en un mot, notre humanité.

Procurez-vous Eatenonha : racines autochtones de la démocratie moderne.

 

 

L’école québécoise à l’épreuve de la gestion axée sur les résultats. Sociologie de la mise en œuvre d’une politique néo-libérale

 

L’école québécoise à l’épreuve de la gestion axée sur les résultats. Sociologie de la mise en œuvre d’une politique néo-libérale par Christian Maroy présente une analyse sociologique, multiniveau et diachronique de la gestion axée sur les résultats au Québec, depuis son élaboration sur la scène politique transnationale et nationale jusqu’à sa réception et son appropriation variée par les enseignants.

Procurez-vous L’école québécoise à l’épreuve de la gestion axée sur les résultats.

 

 

L’Acadie du Nouveau-Brunswick et ces immigrants francophones. Entre incomplétude institutionnelle et accueil symbolique

 

L’Acadie du Nouveau-Brunswick et ces immigrants francophones. Entre incomplétude institutionnelle et accueil symbolique par Leyla Sall s'attarde aux difficultés vécues afin d'accueillir des immigrants francophones au Nouveau-Brunswick.

Procurez-vous L’Acadie du Nouveau-Brunswick et ces immigrants francophones.

 

 

Vies et fictions d'exils

 

Vies et fictions d'exils sous la direction de Hanen Allouch, Simon Harel, Louis-Thomas Leguerrier et Laurence Sylvain s'intéresse à la manière dont la littérature, l’art, la philosophie et le discours juridique captent les images des réfugiés et de leurs droits, respectés ou violés, et figurent ou transfigurent l’expérience de l’exil.

Procurez-vous Vies et fictions d'exils.

 

 

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.