Les positivismes juridiques au XXe siècle. Normativismes, sociologismes, réalismes

Prix et mentions

Gagnant 2021 du Prix de la recherche et de la création dans la catégorie Sciences humaines et sociales de l'Université de Sherbrooke

Les positivismes juridiques au XXe siècle. Normativismes, sociologismes, réalismes

Discipline: Droit
Parution: 06 août 2020
  • Collection:
  • Nb. de pages:
    100
Une introduction à la genèse historique des termes actuels des débats, profanes comme savants, qui continuent de porter largement sur le « positivisme juridique ».
Télécharger en libre accès (PDF)

Description

Qu’est-ce que le positivisme? Le positivisme juridique en est-il une déclinaison? Sinon, quels rapports celui-ci entretient-il avec celui-là? Du reste, faut-il parler « du » ou « des » positivismes juridiques? Quels sont les enjeux politiques de l’adoption de la position positiviste ou d’une position positiviste donnée par le juriste? En se focalisant sur le xxe siècle où la pensée juridique a pour ainsi dire éclaté, ce livre ambitionne de répondre à ces questions par la thèse selon laquelle il n’a pas existé un, mais plusieurs positivismes juridiques, certains concevant le droit comme un fait, d’autres comme une norme; certains adoptant une position explicative ou descriptive, d’autres une position normative. Leur examen sera l’occasion d’une évaluation des tentatives d’étude du droit comme fait ainsi que d’une interrogation sur le rapport du droit à l’État. Se poseront alors la question du pluralisme juridique et de sa relation avec l’idéal de l’État de droit et celle de l’intérêt d’adopter une nouvelle grille de lecture de l’histoire de la philosophie du droit.

Prix et mentions

Gagnant 2021 du Prix de la recherche et de la création dans la catégorie Sciences humaines et sociales de l'Université de Sherbrooke

À propos de ce livre

Dans les médias

"Primé pour ses travaux sur le positivisme juridique" par Didier Bert, Droit-inc, 13 mai 2021.

Compte rendu de François Brunet, Revue interdisciplinaire d'études juridiques, Vol. 85, No 2, 2020.

Revenir en haut