La société invisible

La société invisible

Discipline: Philosophie
Parution: 17 décembre 2012
Ce livre propose différentes clefs philosophiques pour s’orienter dans un monde complexe. Notre société est devenue à nos yeux quelque chose d’invisible. Cela signifie que nous assistons à un processus de virtualisation générale observable dans différents phénomènes comme la nouvelle économie, les nouvelles guerres, la mise en scène du politique, la construction sociale de la peur, l’importance accrue du besoin d’anticiper le futur.

Description

Ce livre propose différentes clefs philosophiques pour s’orienter dans un monde qui est devenu particulièrement complexe, qui n’a plus de délimitations territoriales fixes, ni de polarités idéologiques, et qui n’obéit pas aux ordres d’une bureaucratie sans faille; un monde qui est le nôtre. Bien observer la réalité est une tâche interprétative qui exige de développer des habitudes similaires à celles de l’espionnage, surtout à un moment où les choses les plus immédiates sont aussi les plus trompeuses et où la complexité croissante de la réalité ne se résout pas à coup de données ou d’informations, mais plutôt à l’aide d’une bonne capacité d’interprétation. Que notre société soit devenue à nos yeux quelque chose d’invisible signifie que nous assistons à un processus de virtualisation générale que l’on peut observer dans différents phénomènes, comme la mondialisation, la nouvelle économie, la transformation des espaces sociaux, les nouvelles guerres, la mise en scène du politique, la construction sociale de la peur, l’importance accrue du besoin d’anticiper le futur, ou encore les nouvelles utopies.

Autres publications

Revenir en haut