Geneviève Motard

GENEVIÈVE MOTARD est professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université Laval et directrice du Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones (CIÉRA). Elle est membre du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP) et du Centre pour la conservation et le développement autochtones alternatifs (CICADA). Juriste de formation, elle a conseillé différents organismes et a publié de nombreux textes sur les droits politiques et territoriaux des peuples autochtones, et plus particulièrement sur la question des interactions entre les ordres juridiques autochtones et étatiques. Elle a notamment signé, avec D. Leydet et G. Nootens, la mise à jour et la traduction de l’ouvrage phare de John Borrows, La Constitution autochtone au Canada (PUQ, 2020), a codirigé (avec E. Piccoli et C. Eberhard) le numéro d’ Anthropologie et sociétés sur les pluralismes juridiques et l’interculturalité (2016) et a dirigé le numéro des Cahiers de droit portant sur les aspects juridiques des ententes sur les répercussions et avantages (2019). Le présent ouvrage fait suite au colloque international Souverainetés et autodéterminations autochtones : tïayoriho’ten’ qu’elle a organisé, en 2019, en partenariat avec la Nation huronne-wendat.

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.