Geneviève Nootens

Geneviève Nootens

Professeure en science politique à l’Université du Québec à Chicoutimi, GENEVIÈVE NOOTENS est membre du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP) et du Centre de recherche sur la diversité au Québec (CRIDAQ). Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Popular Sovereignty in the West. Polities, Contention, and Ideas (Routledge, 2013), pour lequel elle a été finaliste du prix CB Marcpherson 2014. Elle a également co-dirigé plusieurs ouvrages, dont Explorer le social. Mélanges en l’honneur de Gérard Bouchard (PUL, 2019, avec Hélène Vézina), Les nationalismes majoritaires contemporains (Québec Amérique, 2007, avec Alain-G. Gagnon et André Lecours), et Dominant Nationalism, Dominant Ethnicity. Identity, Federalism, Democracy (Peter Lang, 2009, avec André Lecours). Avec Dominique Leydet et Geneviève Motard, elle a traduit l’ouvrage de John Borrows, La constitution autochtone du Canada (PUQ, 2020).

De cet auteur

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.