Intégration de la dimension genre à la lutte contre la pauvreté et objectifs du Millénaire pour le développement. Manuel à l’intention des instances de décision et d’intervention

Intégration de la dimension genre à la lutte contre la pauvreté et objectifs du Millénaire pour le développement. Manuel à l’intention des instances de décision et d’intervention

Informations

Auteure : Naila Kabeer

Traductrice : Catherine Ego

Collection: Nord-Sud

Discipline: Sociologie

Parution: 17 novembre 2005

336 pages

45.00 $

Description

Adopter une approche sexospécifique, c'est reconnaître que les femmes se situent au point de jonction de la production et de la reproduction, de l'activité économique et de la prise en charge d'êtres humains, et donc, de la croissance économique et du développement humain. Puisqu'elles travaillent dans ces deux sphères, c'est à elles qu'incombent les responsabilités les plus lourdes; ce sont donc elles qui ont le plus à perdre, qui souffrent le plus de l'incompatibilité des contraintes et des objectifs inhérents à ces deux univers, et qui sont le plus sensibilisées à la nécessité d'une meilleure intégration entre les deux. (Gita Sen)

S'appuyant sur les résultats de nombreuses études théoriques et empiriques se rapportant au développement, Naila Kabeer expose dans cet ouvrage les raisons pour lesquelles l'égalité entre les genres doit bénéficier d'une attention particulière de la part des instances d'élaboration des politiques, des praticiens, des équipes de recherches et de tous les autres intervenants qui œuvrent à l'instauration et au maintien d'un développement favorable aux pauvres et centré sur l'être humain.

L'indifférence face aux inégalités intergenres dans la répartition des ressources, des responsabilités et du pouvoir dans les processus de l'accumulation économique et de la reproduction sociale a des impacts négatifs très importants non seulement sur les femmes elles-mêmes mais aussi sur leurs enfants, leurs autres personnes à charge et le développement de la société dans son ensemble. Cet ouvrage souligne les liens entre la production et la reproduction dans différentes sociétés, le rôle crucial que les femmes jouent dans ces deux sphères, ainsi que les synergies, les arbitrages et les effets externes négatifs et positifs qui naissent des interactions entre ces deux domaines de l'activité humaine. Dans toutes les régions du monde, les femmes des ménages pauvres sont plus présentes dans les activités qui génèrent des revenus (ou réduisent les dépenses) que celles des ménages mieux nantis. De plus, elles travaillent essentiellement dans l'économie informelle. La corrélation entre la pauvreté du ménage et le travail rémunéré des femmes tend à se renforcer depuis quelques décennies, non seulement à cause de la crise économique et des pressions qui s'exercent en faveur de l'entrée sur le marché du travail, mais aussi parce que les femmes veulent tirer parti des possibilités nouvelles offertes par la mondialisation. La lutte contre la pauvreté et la concrétisation des objectifs du Millénaire pour le développement en passent donc nécessairement par une amélioration de l'accès des femmes aux possibilités économiques ainsi qu'un accroissement du rendement de leur travail.





Livre papier

ISBN : 2-7637-8220-5 45.00 $ Ajouter au panier Item ajouté

Du même auteur

Dans la même collection

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.