Génocides : une mémoire en partage

Informations

Sous la direction de : Catalina Sagarra Martin

Discipline: Etudes littéraires

Parution: 11 septembre 2015

212 pages

29.95 $

Description

Parce que la transmission de la mémoire d'un génocide est essentielle en raison des enjeux lourds qu’elle porte en elle, celle-ci peut se transformer en une véritable mission, dont certains individus, porteurs de mémoire, se sentent investis. Cette mémoire est pourtant fort complexe, car elle passe par plusieurs voix. Ces voix peuvent simplement se juxtaposer ou se compléter, mais elles peuvent, aussi, entrer radicalement en conflit les unes avec les autres, s'accusant mutuellement et récusant les arguments, les évidences et les logiques de l'autre.

Il convient de se rappeler qu'un génocide, en tant que crime d’éradication, cherche à faire disparaître radicalement le groupe ciblé et repose sur l’effacement de toutes les traces de l’existence de l’autre. La mise en œuvre de ces disparitions s’organise à plusieurs niveaux : physique (assassinat de masse des membres dudit groupe), existentiel (destruction des registres de l’état civil, des documents baptismaux, des photos, etc.), culturel (démolition ou récupération des monuments, autodafés, massacre des porteurs de la culture, etc.) et symbolique, avec l’effacement de la mort et de ses causes véritables par la falsification du projet génocidaire. En ce sens, le génocide relève d'un processus de destruction qui s’inscrit dans le temps : destruction dans le présent du passé, en vue d’empêcher tout avenir. Au meurtre physique des victimes se superpose le meurtre du symbolique par son impossible transmission. De cette logique génocidaire résulte l’importance primordiale que prennent la mémoire du génocide et sa transmission.

Cet ouvrage explore les mémoires qui se construisent autour et à partir du crime de génocide. À partir de travaux et de réflexions diverses de chercheurs et chercheuses se penchant sur quelques-uns des génocides qui ont ébranlé le xxe siècle, le lecteur pourra suivre certains cheminements, certains abus de la mémoire, certains oublis de l'histoire, certaines initiatives pour que la mémoire s'impose, pour que le crime ne s'efface pas de la sphère publique et que les réflexions sur l'éthique reprennent la place que parfois elles ont désertée.



Livre papier

ISBN : 978-2-7637-2544-4 29.95 $ Ajouter au panier Item ajouté

Format PDF

ISBN : 9782763725451

Protection DRM

Tous les livres numériques des PUL sont soumis aux législations concernant le droit d'auteur. Les livres numériques sont protégés par des DRM (Digital Rights Management). Pour obtenir un livre numérique protégé par des DRM vous devez télécharger gratuitement le logiciel Adobe Digital Editions. Bonne lecture !

Acheter chez Prologue

Tablette numérique

Acheter chez NuBook

Du même auteur

Suggestions de lecture

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.