Fil de nouveaux livres http://www.pulaval.com Fil de nouveau livres 1902/2002 La Société du parler français au Canada cent ans après sa fondation: mise en valeur du patrimoine culturel http://www.pulaval.com/produit/1902-2002-la-societe-du-parler-francais-au-canada-cent-ans-apres-sa-fondation-mise-en-valeur-du-patrimoine-culturel?id=2 En février 1902, Adjutor Rivard et Stanislas Lortie fondaient une société vouée à l’étude et au perfectionnement de la langue française au Canada, placée sous le patronage de l’Université Laval. Avec le concours de l’élite intellectuelle de l’époque, la Société du parler français au Canada a réalisé de grands projets linguistiques. Ses activités se sont poursuivies jusqu’au début des années 1960 et ses travaux ont été largement diffusés.<BR></BR>Dans le but de célébrer le 100e anniversaire de fondation de la Société, lequel coïncidait avec le 150e de l’Université Laval, le Laboratoire de lexicologie et lexicographie québécoises (Université Laval, Université de Sherbrooke et Université du Québec à Chicoutimi), a organisé un colloque à Québec le 25 octobre 2002. Cette rencontre, tenue au Musée de la civilisation sous la présidence d’honneur du Professeur Bernard Quemada, a été l’occasion de rappeler ce qu’a été la Société du parler français au Canada et le rôle exceptionnel qu’elle a joué dans la mise en valeur du patrimoine culturel québécois.<BR></BR><BR></BR><BR></BR> Thu, 02 Mar 2006 00:00:00 -0500 1937 : un tournant culturel (Actes de colloque) http://www.pulaval.com/produit/1937-un-tournant-culturel-actes-de-colloque?id=3 Dans cette décennie de crises des années 1930, l’année 1937 a des allures de ligne de partage des eaux entre tradition et modernité. La publication de<em> Regards et jeux dans l’espac</em>e de Saint-Denys Garneau, de<em> Menaud maître draveu</em>r de Félix-Antoine Savard, de<em> Directive</em>s de l’abbé Lionel Groulx, de<em> Séparatisme. Doctrine constructiv</em>e de Dostaler O’Leary, l’arrivée d’André Laurendeau à la direction d<em>e L’Action national</em>e, l’entrée en vigueur de la loi du cadenas, les caricatures du jeune Robert LaPalme et d’autres signes ont intéressé des historiens, des littéraires, des sociologues, des historiens de l’art, de la musique et du cinéma. Ils ont jeté un regard polyvalent sur cette année qui se révèle avoir été un tournant culturel de l’évolution intellectuelle du Québec.<BR></BR> Mon, 19 Jan 2009 00:00:00 -0500 1968. Des sociétés en crise: une perspective globale / 1968, Societies in Crisis : A Global Perspective http://www.pulaval.com/produit/1968-des-societes-en-crise-une-perspective-globale-1968-societies-in-crisis-a-global-perspective?id=4 <strong>Les crises de 1968 suscitent encore nostalgie, fierté ou rancune parmi leurs acteurs et analystes.</strong><em>Moments de contestation du pouvoir politique et de l’autorité sous toutes ses formes, mouvements de révolte des étudiants et des travailleurs, revendications féministes, les significations et interprétations que l’on peut donner de l’année 1968 varient en fonction des pays et des aspirations.</em> Face à ce défi de taille, plusieurs chercheurs québécois se sont associés pour organiser, en novembre 2008, un colloque international intitulé " 1968, des sociétés en crise : une perspective globale ".<BR></BR>Ce colloque ne s’est pas limité à analyser les causes de la crise, il a aussi réussi à aller au-delà de celles-ci pour comparer et croiser les expériences vécues par des hommes, des femmes et des jeunes, au Québec, en France, en Allemagne, en Afrique, en Asie, et aux États-Unis.<BR></BR>Venus de différentes parties du monde, des spécialistes de la question ont réévalué les événements de nature socio-politico-culturels qui ont secoué la planète et revu la signification et la portée des événements de 1968.<BR></BR>Les contributions témoignent de la richesse des interprétations, de la diversité des réalités et, surtout, de l’originalité de certaines interventions qui abordent 1968 selon un angle inédit. Cette publication offre aux spécialistes comme à un large public un regard nouveau sur une période enflammée qui a profondément marqué les mémoires collectives.<BR></BR>Laurent Jalabert, Bernard Pudal, Patrick Dramé, Samy Mesli, Todd Goelhe, André Poulin, Ted Goossen, Jacques Portes, Emmanuelle Loyer, Diane Lamoureux, Jean-Philippe Warren, Louise Harel, Léon Debien, Ivan Carel, Jean Lamarre Tue, 15 Dec 2009 00:00:00 -0500 2001 Bogues, tome 2, Globalisme et pluralisme: Usages des TIC http://www.pulaval.com/produit/2001-bogues-tome-2-globalisme-et-pluralisme-usages-des-tic?id=5 Cet ouvrage constitue le deuxième tome des Actes du colloque 2001 Bogues - Globalisme et pluralisme qui a eu lieu à Montréal en avril 2002. Il rassemble des textes portant sur les usages sociaux et les usagers des technologies d'information et de communication (TIC), lesquels jouent un rôle central dans le processus d'industrialisation et de marchandisation de la culture, particulièrement aux moments où les systèmes de production et de reproduction sociales sont structurellement transformés, comme c'est le cas depuis la deuxième partie des années quatre-vingt avec le passage à la société dite de l'information.<BR></BR>Un véritable courant de pensée s'est constitué sur la base de la dimension active du comportement du destinataire, particulièrement sur la question des usages des TIC. Le nombre des chercheurs s'en réclamant a enregistré une telle croissance qu'on peut dire, qu'à la fin des années quatre-vingt, cette façon de concevoir les usages et les usagers est devenue nettement dominante. On discourt alors scientifiquement sur la créativité et la liberté des usagers, surtout quand on aborde la question en regard de l'implantation des nouvelles technologies d'information et de communication où forcément ils sont mis à contribution ; ce qui devient un véritable discours de régulation sociale de la transformation projetée et mise en œuvre par l'introduction des TIC.<BR></BR>À l'encontre de telles positions, nous pensons qu'il n'existe pas un besoin des nouvelles technologies préexistant à l'offre de celles-ci, ni de liberté essentielle et irrépressible. Ces comportements ne peuvent s'inscrire que dans un faisceau complexe de déterminations sociales opérant sur la base du déjà structuré et du déjà accumulé, de la transmission de la culture, des usages déjà en place, des habitus acquis à travers la socialisation et des conditions socioéconomiques d'existence et de possibilités de conscience. Si les individus disposent bel et bien d'une marge de manœuvre, expression de leur libre arbitre, qui s'accroît et devient structurellement partie intégrante du nouveau procès de travail et de consommation, c'est à l'intérieur d'un univers social où s'élargit la masse et la diversité des produits et services mis à leur disposition, qu'émergent comme probabilités la diversité des usages et la diversification des usagers. C'est là une condition nécessaire, mais non suffisante. La forme des rapports politiques, la solvabilité de l'ensemble des citoyens, l'imaginaire social et individuel, sa valorisation, l'engagement sociopolitique, conditionnent également cet état de possibilité. Cette rapide évocation de l'enchevêtrement d'une multiplicité de causes permet d'affirmer qu'il faut davantage penser ce processus en termes de construction sociale des individus qu'en référence à une essence " naturelle " des usages et des usagers.<BR></BR> Thu, 02 Oct 2003 00:00:00 -0400 2001 Bogues, tome 3, Globalisme et pluralisme: TIC et éducation http://www.pulaval.com/produit/2001-bogues-tome-3-globalisme-et-pluralisme-tic-et-education?id=6 Cet ouvrage constitue le troisième tome des Actes du colloque 2001 Bogues - Globalisme et pluralisme qui a eu lieu à Montréal en avril 2002.<BR></BR>La première section regroupe des textes présentant des problématiques générales concernant l'étude des rapports entre technologie, économie, communication et éducation. Ces textes insistent notamment sur le fait suivant : pour évaluer le rôle des technologies dans le système éducatif, l'on ne peut se contenter d'étudier leur insertion hic et nunc dans telle situation pédagogique donnée. En dégager un portrait plus exact exige de tenir compte de l'inscription de la situation pédagogique et du système de formation dans l'ensemble de la société. C'est-à-dire de l'appréhender comme partie intégrante du marché global et de jauger son apport à l'aune de la productivité générale.<BR></BR>La deuxième section contient des textes portant sur les campus virtuels (ou aussi numériques). Avec le développement des réseaux, en particulier de l'Internet, ces campus apparaissent à la fois comme les derniers avatars en date des technologies d'information et de communication et comme les structures intégratrices par excellence de ces technologies. La lecture des textes montre en particulier que l'utilisation de ces technologies ne se développe pas seulement dans le cadre de la formation à distance, même si celle-ci leur ouvre évidemment un champ tout désigné d'applications. En réalité les universités dites " traditionnelles " affichent autant d'intérêt pour les campus virtuels que les institutions spécialisées dans la formation à distance.<BR></BR>La troisième section aborde les thèmes de la globalisation et de la mondialisation. Dans des économies fondées sur le savoir, ainsi que cela a été indiqué au départ, le secteur de la formation constitue un marché dont la croissance est des plus prometteuses. Rien de surprenant alors à ce qu'il devienne objet de convoitise internationale dans la phase actuelle de globalisation accélérée. Plusieurs textes de cette section font ainsi référence aux discussions en cours à l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) en vue de l'élargissement des accords de libre échange aux secteurs des services.<BR></BR>La quatrième et dernière section rassemble les textes qui ont pour objet l'évaluation d'expériences d'utilisation des TIC. D'un côté, l'éducation se prête naturellement aux discours utopiques. De l'autre côté, la nécessité de la mise à l'épreuve se fait très vite sentir. Au demeurant, le monde de l'éducation est un univers exceptionnellement propice à la mise en pratique et à l'évaluation de projets pilote et d'expériences novatrices. N'en est pas moins particulièrement frappant le décalage entre idéal et réalité. Décalage inévitable, assurément, rendant d'autant plus nécessaires des choix politiques appuyés sur des analyses du type de celles auxquelles nous invitons maintenant le lecteur à se reporter. Thu, 02 Oct 2003 00:00:00 -0400 2001 Bogues, tome 4, Globalisme et pluralisme: Communication, démocratie et globalisation http://www.pulaval.com/produit/2001-bogues-tome-4-globalisme-et-pluralisme-communication-democratie-et-globalisation?id=7 Cet ouvrage constitue le quatrième tome des Actes du colloque 2001 Bogues - Globalisme et pluralisme qui a eu lieu à Montréal en avril 2002. Il rassemble les diverses contributions ayant porté sur le thème de " la communication, la démocratie et la globalisation ".<BR></BR>Selon une croyance propagée tout au long des années 1980 et 1990, la globalisation progresse sous le porte-étendard de la liberté des marchés, censée apporter au monde bonheur et prospérité. Les technologies de l'information et de la communication fournissent, quant à elles, l'infrastructure du réseau nécessaire à son expansion et à son fonctionnement. La connaissance, rendue accessible à tous, devient le facteur principal de la productivité et de la compétitivité.<BR></BR>En ces années de triomphalisme du projet du capitalisme mondial intégré et de reflux des forces démocratiques qui ont marqué la fin du précédent millénaire, les schémas d'analyse sur le rapport de pouvoir entre les cultures et l'inégalité des conditions des transactions et des interactions entre elles sont devenus suspects. La globalisation galopante postulait l'égalité des chances sur le marché libre, refusant de reconnaître le déséquilibre des échanges qui résulte de la disproportion des ressources entre les acteurs. Devenu volatile et insaisissable, le pouvoir se dissolvait dans la multiplicité des infinies médiations et négociations entre individus souverains.<BR></BR>L'implacable logique de guerre qui se déploie actuellement, malgré la réprobation qu'elle suscite partout sur la planète, révèle un tout autre visage de la globalisation. L'expansion des marchés à l'ensemble du globe n'en est que la première face. Le contrôle de ces mêmes marchés, en particulier celui des ressources énergétiques, en constitue l'indissociable revers. Par-delà le discours sur la tyrannie et les menaces à la sécurité du monde, l'enjeu réel de ce qui se passe au Moyen-Orient n'échappe à personne. La suprématie militaire a été convoquée en appui à l'hégémonie économique pour renverser un dictateur, le remplacer par un régime plus favorable aux intérêts américains et stabiliser l'accès aux ressources énergétiques de la région. Devant les résistances que provoquent ses préparatifs de guerre et ses tentatives pour obtenir l'aval de la communauté internationale, l'administration Bush se dit prête à agir sans l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU, quitte déstabiliser, discréditer, voire balayer les institutions qui ont fourni, depuis la Deuxième guerre mondiale, une légitimité à la lente élaboration d'une certaine forme de régulation internationale. Cette régression gigantesque risque de s'accompagner du retour à la vieille doctrine coloniale du mandat, née au lendemain de la création de la Société des nations (SDN) : la mise en tutelle des peuples récalcitrants sous administration des grandes nations dites démocratiques et civilisées. Thu, 02 Oct 2003 00:00:00 -0400 2001 Bogues, tome I, Globalisme et pluralisme: TIC et société http://www.pulaval.com/produit/2001-bogues-tome-i-globalisme-et-pluralisme-tic-et-societe?id=8 Cet ouvrage constitue le premier tome des Actes du colloque 2001 Bogues - Globalisme et pluralisme. Ce colloque, que nous avons tenu à Montréal en avril 2002, s'est voulu l'occasion d'une réflexion large et ouverte, dans une perspective communicationnelle, sur les transformations qui affectent nos sociétés en ce début de millénaire. Chaque terme du titre avait été choisi avec soin pour son pouvoir évocateur. Le substantif " bogue ", métaphore commune du pépin en informatique, est associé plus largement au développement des technologies numériques. La référence au nombre se voulait bien sûr un clin d'œil au fameux bogue de l'an 2000, mais connotait plus sérieusement à la pluralité des problèmes de tous ordres, qui accompagnent l'innovation technique. La notion de globalisme renvoyait au processus économique de la globalisation et à une forme de pensée " globale", à une tendance à l'uniformisation, à l'homogénéisation, à laquelle nous avons voulu opposer le pluralisme dans tout ce qu'il implique en termes d'exigence démocratique et de respect de la diversité.<BR></BR>Les quelque trente textes de ce premier tome portent sur l'un ou l'autre aspect de la place ou du rôle des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les sociétés contemporaines. Si la reconnaissance de l'importance des TIC dans la vie sociale, professionnelle comme domestique, est généralement reconnue, les premiers paradigmes, à saveur plutôt déterministe, élaborés pour en rendre compte ont depuis longtemps fait l'objet de critiques approfondies et fait place à des élaborations théoriques plus sophistiquées. Et si les résultats des nombreuses recherches empiriques effectuées dans ce domaine au cours des dernières décennies ne sont pas toujours cumulables ni transposables à toute situation et en toute circonstance, ils constituent un corps de connaissances riche en enseignements de tout genre. Pourquoi retombe-t-on toujours dans les mêmes chimères, les mêmes schèmes de pensée simplistes ? Faut-il chercher la réponse dans la nature même du savoir en sciences de la communication, qui comme dans l'ensemble des sciences humaines et sociales, ne peut être cumulé et valorisé aussi facilement que celui des sciences exactes ? Faut-il plutôt s'interroger sur les perceptions plus ou moins fondées des décideurs publics et privés qui cultiveraient la suspicion envers les sciences de la communication ? Faut-il incriminer l'idéologie dominante plus favorable aux sciences administratives ? ou blâmer les chercheurs en sciences de la communication pour leur peu de présence sur la place publique ? On trouvera dans les textes de ce livre des éléments de réflexion sans qu'on puisse pour autant affirmer que l'énigme ait été résolue. La question reste au contraire ouverte. Thu, 02 Oct 2003 00:00:00 -0400 300 ans de manuels scolaires au Québec http://www.pulaval.com/produit/300-ans-de-manuels-scolaires-au-quebec?id=9 Sous la direction de Paul Aubin Assisté de Michel Allard, Soraya Bassil et Monique Lebrun Pages couleur Format = 9 X 11,75 pouces Un monde sépare le premier manuel publié au Québec en 1765 – le Catéchisme du diocèse de Sens – des centaines qui sont maintenant offerts chaque année aux ­éducateurs et aux élèves : les disciplines se sont multipliées, le discours est devenu polyvalent, les formats se sont agrandis, l’iconographie a été ajoutée. Mais, surtout, le manuel est devenu une préoccupation publique : en font foi les débats entre auteurs, éditeurs, professeurs, parents, fonctionnaires auxquels font régulièrement écho les médias. Même les historiens commencent à s’y intéresser : ce n’est pas peu dire ! Il nous a cependant paru utile de laisser la parole d’abord à l’intéressé lui-même. Aussi, au discours sur le manuel, la présente exposition privilégie le discours du manuel. Pour comprendre son origine et documenter son évolution, le livre commence par nous offrir les « premières » de chacune de ses facettes. Obligé de refléter la diversité de la société, le manuel s’écrit en français, évidemment, mais aussi en anglais, en hébreu, en inuktitut, etc. ; il tient compte des non-voyants quand il s’imprime en braille. Intimement lié à l’évolution des théories pédagogiques et des programmes, il reprend les mêmes notions de base, mais dans une présentation différente. Conçu pour répondre aux besoins particuliers d’une société donnée – le Québec en ­l’occurrence –, il n’en subit pas moins les influences étrangères, acceptant dans ses rangs des manuels de France, de Grande-Bretagne, des États-Unis et du Canada anglais ; à son tour, il lui arrive de s’exporter à l’étranger, voire jusqu’en Polynésie française. Entre les mains des enfants depuis l’organisation des premières écoles, le manuel ne s’est pas figé dans le temps. Il a toujours évolué, exploitant les technologies de l’heure, telles les films, les diapositives, les disques compacts… et aujourd’hui Internet. L’exposition à laquelle vous êtes convié permet au livre d’exprimer sa polyvalence. À vous de la visiter pour entendre son discours. Wed, 01 Nov 2006 00:00:00 -0500 Une sociologie historique de l'enfance. Pensée du développement, catégorisation et visualisation graphique http://www.pulaval.com/produit/une-sociologie-historique-de-l-enfance-pensee-du-developpement-categorisation-et-visualisation-graphique?id=10 Qu'est-ce qu'un enfant " normal "? Tout au long du xixe siècle, l'hygiène publique et la pédiatrie ont joué un rôle déterminant autant dans l'image que dans la conception des enfants. Au début du xxe siècle, la psychologie parvient à l'avant-scène, transformant du coup notre pensée et notre compréhension. André Turmel examine ces transformations à la fois selon la perspective de l'observation scientifique des enfants (hygiène publique, pédiatrie, psychologie, éducation) et selon le point de vue d'une politique publique (bien-être de l'enfant, politique de la santé, éducation et obligation scolaire). S'appuyant sur des descriptions historiques poussées en provenance de Grande-Bretagne, des États-Unis et de France, il étudie comment le développement séquentiel et le raisonnement statistique mènent au concept d'enfant " normal " et produisent une forme de standardisation par laquelle nous surveillons de près les enfants. Il montre comment les sociétés occidentales sont devenues des cultures centrées sur l'enfant et demande si nous allons continuer à faire reposer parentalité et éducation sur une vision de l'enfant qui n'est plus appropriée.<BR></BR> Mon, 15 Apr 2013 00:00:00 -0400 À quoi servent les réseaux sociaux ? http://www.pulaval.com/produit/a-quoi-servent-les-reseaux-sociaux?id=13 L'usage généralisé d'un terme nous fait parfois perdre son sens précis. Il en est ainsi du mot réseau, dont le succès accompagne le développement extraordinaire des commu-nications et, parallèlement, la valorisation des relations entre les êtres humains. Dans ce dernier champ naissent et agissent les réseaux sociaux. Quelle est l'utilité de ces réseaux ? Mais d'abord, qu'est-ce qu'un réseau social ? En quoi consiste un réseau ?<BR></BR>Vincent Lemieux trace ici les chemins qui nous relient les uns aux autres, de 'proches' en 'connaissances', dans le réseau d'aide entre voisines comme dans les grands réseaux dont l'objectif est d'influencer les politiques publiques. À travers les divers usages de ces réseaux multiples se précise graduellement la carte de nos relations humaines, individuelles et collectives. Wed, 12 Apr 2000 00:00:00 -0400 L'abbaye de Saint-Benoît-du-Lac et ses bâtisseurs http://www.pulaval.com/produit/l-abbaye-de-saint-benoit-du-lac-et-ses-batisseurs?id=15 C'est à des religieux condamnés à l'exil que l'abbaye bénédictine de Saint-Benoît-du-Lac doit sa fondation en 1912. Le conflit mondial allait aussitôt priver la poignée de fondateurs du support de leur communauté restée en Europe. Déjà ils pleuraient la mort de leur supérieur, Dom Paul Vannier, noyé dans les eaux glacées du lac au bord duquel allait un jour s'ériger la grande abbaye. Mais avant, la jeune fondation fut contrainte de vivre dans l'indigence la plus complète ainsi que dans une pénible incertitude. Ce n'est qu'à la veille de la Seconde Guerre mondiale que son avenir s'annonça plus rassurant. Elle entreprit alors la construction de son abbaye qui allait s'étaler sur un demi-siècle, puisque c'est seulement en 1994 que fut inauguré le lieu monastique principal, l'église abbatiale conçue par l'architecte montréalais internationalement connu, Dan S. Hanganu. C'est un architecte jouissant lui aussi d'une renommée internationale, le bénédictin français Dom Paul Bellot, qui est l'auteur du plan selon lequel on avait entrepris en 1939 la construction de l'ensemble conventuel. Au total, quatre architectes, quatre abbés et prieurs et, avec eux, toute la communauté des moines ainsi que des milliers de bienfaiteurs ont contribué à la réalisation de cette oeuvre grandiose. À travers son histoire, c'est une part importante de la vie de la communauté que raconte cette monographie. Tue, 25 Nov 1997 00:00:00 -0500 L'accessibilité aux études supérieures http://www.pulaval.com/produit/l-accessibilite-aux-etudes-superieures?id=17 Dans cette conférence-débat sur l’accessibilité aux études supérieures dans le cadre de la série sur <em>L’éducation comme bien public ?</em> je voudrais poser la question des raisons <strong>a priori</strong> de l’intervention publique en éducation. Je consi ­ dère ensuite diverses formes possibles de cette intervention, dont le financement public. Puis, je fais état de résultats de travaux empiriques. Enfin, je reviens sur la crise estudiantine de l’hiver dernier pour m’interroger sur la politique d’accessibilité aux études supérieures. 
Ma présentation demeure celle d’un économiste, d’un économiste bien  ­ traditionnel, dont l’ennemi est le syndrome de la nécessité absolue et pour qui le problème fondamental est la rareté, les besoins étant supérieurs aux ressources, ce qui fait que, pour reprendre Yvon Deschamps, on dira que " dans la vie on ne peut tout avoir " et qu’en conséquence il faut choisir et renoncer. Thu, 26 Oct 2006 00:00:00 -0400 Accompagner un enfant autiste. Guide pour les parents et les intervenants http://www.pulaval.com/produit/accompagner-un-enfant-autiste-guide-pour-les-parents-et-les-intervenants?id=18 Après <em>L’autisme, un jour à la fois</em>, la mère et la psycho logue échangent et partagent à nouveau leurs expériences et leurs connaissances afin de donner confiance à l’enfant autiste qui entre dans la société. <em>Accompagner un enfant autiste</em> suggère en effet des interventions comportemen tales appropriées aux diverses facettes de la vie quotidienne : l’alimentation, le sommeil, l’apprentissage de la propreté, l’anxiété et les habiletés sociales. Bien que la route soit longue pour obtenir un diagnostic d’autisme, le chemin à parcourir ne s’arrête malheureusement pas là. Par la suite, il devient primordial et urgent d’accompagner l’enfant dans les nombreuses sphères de son existence pour que puissent s’accomplir des progrès au quotidien. C’est le but du présent ouvrage. Fri, 04 Mar 2011 00:00:00 -0500 Accusé de réception: Le téléspectateur construit par les sciences sociales http://www.pulaval.com/produit/accuse-de-reception-le-telespectateur-construit-par-les-sciences-sociales?id=19 Ce livre trace un portrait d'ensemble des principales pistes et méthodes de recherches concernant les publics, les audiences et les usages de la télévision. Au fil du texte, le lecteur retrouvera les principaux axes des débats qui animent aujourd'hui les chercheurs sur la réception : apologie et limites du modèle texte/lecteur, confrontations entre les diverses représentations des publics de télévision, insuffisances du modèle binaire ' offre/demande ' pour penser la réception, questionnements des méthodes quantitatives, limites des approches ethnographiques, problématisations politiques de la question de la représentativité des usagers.<BR></BR>Les recherches sur les usages et la réception des médias ont proliféré depuis une quinzaine d'années. Pourtant, les chercheurs font encore face à de nombreuses difficultés - d'ordre méthodologique et épistémologique - lorsque vient le temps de mettre au point une stratégie d'observation et des modèles d'analyse satisfaisants pour approcher ces phénomènes. La compréhension de ces phénomènes est immensément complexe car elle mobilise simultanément un très grand nombre de dimensions. De plus, il paraît nécessaire de questionner le rôle de l'observateur dans le design du dispositif d'observation. En effet, toute description scientifique est une description attribuable à un observateur. Ainsi, il serait faux de prétendre que le téléspectateur pourrait être donné comme existant a priori : le téléspectateur est construit à travers le regard de celui qui l'observe puisque la rencontre du téléspectateur avec le petit écran - et, encore davantage, sa rencontre avec les autres téléspectateurs avec lesquels il formera un public - est a priori invisible.<BR></BR>La compréhension de ce processus de construction sociale des publics, à travers les regards des chercheurs de sciences sociales, est donc au cœur de cet ouvrage collectif rassemblant des contributions de spécialistes en provenance du monde francophone, sous la direction de Serge Proulx, chercheur expérimenté et professeur titulaire au Département de communication de l'Université du Québec à Montréal. Wed, 09 Sep 1998 00:00:00 -0400 Actes du colloque “Sites du patrimoine et tourisme” http://www.pulaval.com/produit/actes-du-colloque-sites-du-patrimoine-et-tourisme?id=20 Sun, 20 Mar 2011 00:00:00 -0400 L'action humanitaire du Canada. Histoire, concepts, politiques et pratiques de terrain http://www.pulaval.com/produit/l-action-humanitaire-du-canada-histoire-concepts-politiques-et-pratiques-de-terrain?id=21 Tue, 24 Sep 2002 00:00:00 -0400 Adaptation et socialisation des minorités culturelles en région http://www.pulaval.com/produit/adaptation-et-socialisation-des-minorites-culturelles-en-region?id=24 Le monde occidental d'aujourd'hui ne cesse de se diversifier culturellement. Alors que cette diversité et ses manifestations psychosociales sont principalement étudiées dans les grands centres urbains tels que Montréal ou Paris, l'ouvrage que nous proposons se centre sur les régions éloignées de ces pôles ; l'histoire de la diversité culturelle s'y est écrite différemment et les défis qui l'accompagnent sont tout autres. Cet ouvrage est le résultat de deux journées de débats et d'échanges sur le thème " Adaptation et socialisation des minorités culturelles en région ". Une dizaine de chercheurs de différentes disciplines se sont interrogés sur les processus d'adaptation et de socialisation des minorités culturelles dans les territoires situés hors des grands centres urbains, " en région " dit-on au Québec. Leur réflexion a porté sur toutes les minorités culturelles, qu'elles relèvent de l'immigration ou des populations installées depuis plusieurs siècles, comme les Premières Nations au Québec et les Basques en Aquitaine, en France. Ils ont cherché à comparer les expériences de ces populations et à explorer les changements à moyen et à long termes pour la société. Au final, et au-delà des différences de statut et de parcours (historique et migratoire), c'est la question de l'existence d'un " effet région " sur les minorités et les rapports entre elles et le groupe dominant qui est débattue.<BR></BR><BR></BR><BR></BR><BR></BR> Tue, 11 Sep 2012 00:00:00 -0400 L'adieu aux Barbares http://www.pulaval.com/produit/l-adieu-aux-barbares?id=25 Sous un titre un peu énigmatique, l’Adieu aux barbares, la conférence présentée à l’Institut d’études internationales de Montréal en collaboration avec la Chaire UNESCO de philosophie, retrace une évolution juridique, des barbares à la barbarie, marquée par les efforts du droit pour civiliser notre barbarie, qu’il s’agisse des États ou des personnes privées, physiques ou morales. <BR></BR>Mais l’histoire n’est pas linéaire et le droit n’est pas tout puissant : l’évolution est à la fois accélérée par les interdépendances croissantes qui caractérisent la mondialisation, mais en même temps menacée par les formes nouvelles de violence. À la différence des communautés nationales ou régionales, la communauté mondiale devra se constituer sans distinction entre le dedans et le dehors. Donc sans barbares, si l’on utilise ce terme comme métaphore pour symboliser ceux du dehors. Tel serait le sens caché de l’adieu aux barbares. <BR></BR> Fri, 12 Oct 2007 00:00:00 -0400 Adolescentes et mères. Histoire de maternité précoce et soutien du réseau social http://www.pulaval.com/produit/adolescentes-et-meres-histoire-de-maternite-precoce-et-soutien-du-reseau-social?id=28 Le choix de devenir mère constitue un événement majeur dans la vie d’une adolescente : elle ne peut en assumer les conséquences qu’avec l’aide de son entourage. Au cours des années 1996 et 1997, trente-deux mères adolescentes de la Montérégie nous ont raconté leur histoire; une histoire imbriquée dans leurs relations avec leur famille, un conjoint, des amis et divers représentants de services publics et communautaires. Les récits ont permis de comprendre les difficultés à concilier le rôle de mère avec les autres exigences propres à l’adolescence et au passage à l’âge adulte, ainsi que la nécessité de redéfinir ses rêves en fonction d’une réalité complexe et exigeante. Mais ils nous ont aussi révélé des destins bien plus variés qu’on ne l’aurait supposé. Sat, 01 Nov 2003 00:00:00 -0500 L'affectivité en éducation. Pour une pensée de la sensibilité http://www.pulaval.com/produit/l-affectivite-en-education-pour-une-pensee-de-la-sensibilite?id=30 Dans l'ère pragmatiste que nous connaissons, plus particulièrement de la culture de la compétence promue par les réformes éducatives en cours, cet ouvrage apparaît comme un souffle de fraîcheur en nous rappelant que la représentation, qui se conjugue sur le mode de la conceptualisation et de l'explication, n'est pas le seul mode d'être du psychisme, porté, au contraire, par l'affectivité ou plutôt la sensibilité, laissée pour compte par nos milieux éducatifs.
C'est à une sensibilisation à la sensibilité que nous convie l'auteure qui, en bout de parcours, propose des pistes pour sa prise en compte en éducation, principalement au moyen de l'attitude d'un éducateur dont le rôle est aux antipodes de celui de technicien de l'enseignement/apprentissage que certains veulent lui attribuer. Le lecteur est interpellé par le questionnement de l'auteure qui sait convaincre de l'importance du questionnement, autant par le concept et l'aspect documenté, ou les fondements théoriques de sa thèse, d'ordre phénoménologique, que par le parcours réflexif et critique auquel elle nous convie, parsemé d'images qui parlent, comme le soutient sa thèse. Tue, 30 Jul 2002 00:00:00 -0400 Afrodescendances, cultures et citoyenneté http://www.pulaval.com/produit/afrodescendances-cultures-et-citoyennete?id=33 Être afrodescendant et jouir de la pleine citoyenneté s’avère une question sensible partout dans le monde. Les demandes sociales des afrodescendants sont partout les mêmes et renvoient à la reconnaissance, ce qui veut dire devenir pleinement sujet de droit sans nier pour autant la mémoire du passé et le rapport identitaire à la pluralité des références et des récits qui construisent les riches cultures élaborées par les afrodescendants, cela tant sur le plan local que transnational en même temps qu’à une demande d’implication politique de la part des états qui doivent trouver des solutions aux divers problèmes collectifs des afrodescendants le plus souvent aux prises avec la pauvreté et un faible statut social. Il s’agit aussi de la part des états de développer des politiques diverses reliant plusieurs plans de la vie sociale : politiques de lutte contre le racisme, politiques culturelles inclusives, politiques de la mémoire de l’esclavage et bien sûr politiques sociales avantageuses. Plusieurs questions se posent à nous, par exemple : Les afrodescendants qui ne sont pas des élites politiques ou culturelles entretiennent-ils cette " mémoire de l’esclavage " ? Quels sont les groupes qui, au contraire, rejettent une telle mémoire ? De nombreux leaders politiques sont d’accord pour concentrer leurs réclamations de meilleures conditions de vie sur cette question de la pleine citoyenneté. En quoi cette question de la citoyenneté fait-elle ou non écho aux premiers intéressés, en l’occurrence ceux qui seraient susceptibles d’en bénéficier ?<BR></BR>Comment relier citoyenneté et mémoire de l’esclavage, mais aussi références culturelles ancestrales, mémoire de l’Afrique et identité composite ? Quelles sont les stratégies politiques et culturelles mises en place par les afrodescendants pour relier mémoire de l’esclavage et luttes pour la citoyenneté ? Quelles sont les pratiques culturelles effectives des afrodescendants servant à reconstruire, directement ou indirectement, une citoyenneté par le bas ? C’est toutes ces questions une à une ou interreliées que ce livre permet d’ouvrir tout en offrant sinon des réponses tout au moins des repères et des voies de réflexion des plus fructueuses. Thu, 14 Jun 2012 00:00:00 -0400 Les agents physiques en réadaptation. Théorie et pratique 2e édition http://www.pulaval.com/produit/les-agents-physiques-en-readaptation-theorie-et-pratique-2e-edition?id=34 <em>Coédition De Boeck Université</em>
Ce manuel se veut une synthèse des procédés thérapeutiques faisant appel aux agents physiques. On y analyse les effets thérapeutiques de même que les contre-indications et les dangers liés à l'application de ces procédés.
L'ouvrage est divisé en cinq parties. Dans les quatre premières, on y présente les connaissances de base sur les différents agents physiques regroupés en quatre familles : chaleur ou froid, électricité, champs et ondes électromagnétiques et agents électromécaniques. La cinquième partie est consacrée au rôle joué par les agents physiques dans le traitement de problèmes spécifiques.
L'ouvrage, conçu avec le souci d'établir des liens constants entre la théorie et la pratique, explique clairement les différents éléments propres à chaque type de traitement. Au moyen d'exercices et d'histoires de cas, l'élève apprend à développer une méthode de résolution de problèmes et il acquiert le discernement et la capacité d'intervenir judicieusement. Ce livre s'adresse aussi à tout clinicien qui utilise les agents physiques dans sa pratique quotidienne. Thu, 26 Jul 2001 00:00:00 -0400 Agir au coeur des communautés. La psychologie communautaire et le changement social http://www.pulaval.com/produit/agir-au-coeur-des-communautes-la-psychologie-communautaire-et-le-changement-social?id=35 Agir au cœur des communautés est une introduction à la psychologie communautaire. Ce livre porte sur les conditions psychosociales ayant une influence sur le bien-être des personnes et des communautés et sur les processus psychosociaux mis en œuvre pour maintenir ou pour améliorer leur qualité de vie, leur bien-être et affronter ces conditions que sont la pauvreté, la discrimination et d’autres formes d’inégalité sociale.<BR></BR>L’accent est mis sur les structures sociales qui font le pont entre les personnes et la société - le quartier, l’école, les organismes communautaires - et sur les forces que représentent le soutien social et l’entraide.<BR></BR>La psychologie communautaire se fonde sur un paradigme de changement social en vue d’une distribution plus équitable des ressources. Ce but ultime conduit à s’intéresser aux relations de pouvoir entre les acteurs engagés dans ce processus de changement. À cet égard, les psychologues communautaires optent pour des actions ayant pour but de favoriser le pouvoir d’agir des personnes et des communautés, en particulier celles dont les voix sont peu entendues et qui sont écartées des processus de prise de décisions ayant pourtant une influence sur leur vie.<BR></BR>Ont collaboré à cet ouvrage :<BR></BR>Camil Bouchard, Kathleen Boucher, Francine Dufort, Lucie Fréchette, Jérôme Guay, Guitté Hartog, Mireille Landry, Réjeanne Laprise, Francine Lavoie, Yann Le Bossé, Danielle Papineau, Maurice Payette. Fri, 11 May 2001 00:00:00 -0400 Agir en situation de vulnérabilité sociale http://www.pulaval.com/produit/agir-en-situation-de-vulnerabilite-sociale?id=36 La mise en lumière des processus d'exclusion et l'extrême centration des intérêts sur cette question ont paradoxalement ouvert la voie à l'analyse sociologique en deux directions : les modalités de survie en un univers de démunition et les mécanismes d'inclusion à partir d'une position fragilisée. Cet ouvrage s'efforce justement de défricher les rapports entre vulnérabilité et action. Partant de l'idée selon laquelle la vulnérabilité exprime une des logiques centrales des sociétés actuelles, il s'attache en effet à comprendre en quoi une situation de vulnérabilité influe sur la nature de l'agir.<BR></BR>Car agir en de telles conditions pose problème, pratiquement bien sûr, mais théoriquement aussi. Quelles sont les modalités par lesquelles se concrétise un agir quand les conditions d'un agir " ordinaire " sont rompues ? Quelles ressources mobiliser, et comment les mobiliser, en état de déprivation matérielle et symbolique ? Quelles alliances passer et quels soutiens trouver en condition d'inégalité structurelle et en l'absence de possibilité de réciprocité ? Comment reconstruire l'expérience sociale lorsque celle-ci a été défaite ?<BR></BR>Ont contribué à cet ouvrage<BR></BR>Robert Castel, Vivianne Châtel, Jean-Marc Ferry, Jacques Fierens, Danièle Laberge, Daniel Mercure, Serge Paugam, Giovanna Procacci, Shirley Roy, Franz Schultheis, Marc-Henry Soulet.<BR></BR> Wed, 03 Sep 2003 00:00:00 -0400 Agir maintenant pour le Québec de demain. Des réflexions pour passer des manifestes aux actes http://www.pulaval.com/produit/agir-maintenant-pour-le-quebec-de-demain-des-reflexions-pour-passer-des-manifestes-aux-actes?id=37 Avec la précieuse participation de Mario Albert, Pierre Beaulne, Josée Boileau, Claude Castonguay, Bernard Élie, Joseph Facal, Pierre Fortin, Luc Godbout, Marcelin Joanis, Nicolas Marceau, Alain Noël, Pierre Paquette.<BR></BR>Sous l’influence de la génération des baby-boomers, le Québec vieillit ; le nombre des personnes âgées doublera en seulement 25 ans et un million de personnes rejoindront les rangs des 65 ans et plus. Ce rapide changement démographique aura sans aucun doute des effets multiples sur la société québécoise et sur les finances publiques. Comme le Québec dispose de peu de temps pour s’adapter, la population québécoise doit dès maintenant débattre du bien-fondé des actions à prendre.<BR></BR>Au cours de la dernière année, la publication des manifestes Pour un Québec lucide et Pour un Québec solidaire a obtenu une bonne présence médiatique, entraînant dans son sillon des débats publics où trop souvent toutefois s’opposaient solidarité et lucidité. La réflexion doit donc se poursuivre. Les textes qui composent la première partie de ce livre approfondissent la pensée " lucide " et la pensée " solidaire " par les propos de deux de leurs signataires respectifs.<BR></BR>Avec en trame de fond le vieillissement de la population québécoise, la deuxième partie de l’ouvrage expose les défis du Québec de demain sous de multiples facettes : les finances publiques, le poids de la fiscalité, le niveau d’endettement, la pérennité du système public de santé, le maintien des pactes sociaux et le fédéralisme canadien. Le brassage d’idées qui en résulte apporte un éclairage diversifié qui reflète la vision de 12 auteurs. Peu importe les pistes explorées, il demeure réconfortant de savoir que chacun, à sa manière, veut accroître le mieux-être de la société québécoise. Les réflexions sur l’avenir des finances publiques au Québec permettront aux lecteurs de mieux en saisir les enjeux pour qu’ils puissent eux aussi, en toute connaissance de cause, prendre part au débat et l’influencer. Tue, 17 Oct 2006 00:00:00 -0400 Agriculture intensive et écosystèmes régionaux: du diagnostic aux interventions http://www.pulaval.com/produit/agriculture-intensive-et-ecosystemes-regionaux-du-diagnostic-aux-interventions?id=39 L'intensification de la production agricole au moyen d'actions susceptibles d'améliorer la productivité et la compétitivité du secteur et de protéger les ressources naturelles conformément aux impératifs du développement durable s'avère un enjeu crucial de l'agriculture canadienne.<BR></BR>En s'intensifiant, cette agriculture a posé des défis nouveaux quant à la protection de l'environnement et de la santé. Les producteurs agricoles sont plus que jamais aux prises avec un dilemme. D'une part, ils doivent utiliser de façon efficace toutes les ressources qu'ils consacrent à la production et, d'autre part, ils doivent tenir compte des conséquences de leurs activités sur les écosystèmes régionaux et sur la santé de la population résidante.<BR></BR>Des changements dans les technologies de production et dans les politiques publiques permettraient-ils de mieux concilier la croissance économique qui résulte de l'agriculture intensive avec la protection de l'environnement et de la santé ?<BR></BR>Une équipe de chercheurs des sciences de l'agriculture, de la santé et des sciences sociales a examiné cette question majeure en étudiant un écosystème régional typique, en l'occurence celui de Portneuf au Québec, où les agriculteurs pratiquent la production intensive de la pomme de terre.<BR></BR>Cet ouvrage apporte des éclairages nouveaux sur la question des liens qui existent entre l'agriculture intensive et les écosystèmes régionaux. Wed, 12 Apr 2000 00:00:00 -0400 Albert Laurendeau. La vie - Considérations biologiques http://www.pulaval.com/produit/albert-laurendeau-la-vie-considerations-biologiques?id=42 " Il est remarquable que chaque fois que les religions ont voulu se substituer à la science, dans l’explication des phénomènes naturels, elles ont erré : j’en pourrais donner une suite de preuves qui s’étendrait du début de l’histoire jusqu’à nos jours. "<BR></BR>(Docteur Albert Laurendeau, 1911)<BR></BR>En l’an de grâce 1911 de l’ère de Notre Seigneur Jésus-Christ, un médecin de campagne voyait son livre<em>, La vie - Considérations biologiqu</em>es, condamné par le premier évêque de Joliette, Mgr Joseph- Alfred Archambault. Un siècle plus tard, la pensée audacieuse de ce libre-penseur redevient accessible.<BR></BR>À l’occasion de cette réédition, j’ai choi<em>si Hommage à Joseph Guibord et Joseph Dou</em>tre pour illustrer la couverture. Cette toile fait partie d’une série intitul<em>ée Les Insou</em>mis par laquelle Pierre Gauvreau rend hommage à des hommes occultés par l’Histoire.<BR></BR>Marcel Sylvestre Fri, 06 Nov 2009 00:00:00 -0500 L'Aléatoire et le vivant http://www.pulaval.com/produit/l-aleatoire-et-le-vivant?id=44 <em>L’Aléatoire et le vivant</em> se situe à la croisée des regards des mathématiques appliquées et de la biologie contemporaine. Par la complexité des phénomènes étudiés et le nombre des paramètres à considérer, l’environnement expérimental en biologie oblige le chercheur à recourir à des modèles souples et variés : les modèles aléatoires.
Ce point de vue probabiliste apporte un éclairage nouveau et original sur les problématiques environnementales comme l’utilisation de l’amiante, la pollution des eaux, le développement des plantes transgéniques ou la biodiversité, mais aussi sur les enjeux médicaux au travers des études épidémiologiques sur le SIDA, le traitement des maladies génétiques ou sur la Théorie de l’évolution.
Ce livre s’adresse à tous ceux qui portent un intérêt aux sciences du vivant, à leurs applications et aux enjeux sociaux ou éthiques liés à leur développement.

 Mon, 23 Feb 2004 00:00:00 -0500 Alexandre-Olivier Exquemelin. Histoire des aventuriers flibustiers http://www.pulaval.com/produit/alexandre-olivier-exquemelin-histoire-des-aventuriers-flibustiers?id=45 <em>L'Histoire des aventuriers</em>, publiée à Paris en 1686 par Alexandre-Olivier Exquemelin, est le grand texte classique français sur la flibuste. Il relate l'aventure de ces " Frères de la Côte ", vaillants et violents jusqu'à la folie, qui ont inspiré un mythe fort vivant encore aujourd'hui : celui de <strong>l'aventurier</strong>, toujours prêt à risquer sa vie et sa liberté sur un coup de main ou un coup de tête, comme il joue son va-tout aux cartes pour perdre en un moment ce qu'il a péniblement gagné ; celui du <strong>rebelle</strong>, qui invente une autre société, utopique, susceptible de se défaire à tout moment, au hasard des rencontres, des échecs et des réussites. 
En même temps qu'il a contribué à consolider et à répandre le mythe de la flibuste, le livre d'Exquemelin demeure une source historique indispensable qui comble certains vides des archives. Nous l'avons donc réédité en l'éclairant d'un appareil critique qui en fait ressortir toute la richesse.<BR></BR> Wed, 01 Jun 2005 00:00:00 -0400 Alias Anthony St.John. Les Patriotes canadiens aux États-Unis, décembre 1837 - mai 1838, première partie http://www.pulaval.com/produit/alias-anthony-st-john-les-patriotes-canadiens-aux-etats-unis-decembre-1837-mai-1838-premiere-partie?id=46 Derrière le pseudonyme d'Anthony St. John se cache un acteur important de la première tentative d'invasion du Bas-Canada, au mois de février 1838, époque où les Patriotes canadiens réfugiés aux États-Unis orchestrent secrètement un retour en force. Soupçonnant les Britanniques, et particulièrement le commandant en chef John Colborne, d'utiliser des espions pour découvrir ce qu'ils planifient, ils ont souvent recours à des alias pour éviter que leurs échanges ne soient interceptés.<BR></BR>En suivant la trace des ces correspondances secrètes, nous avons réussi à reconstruire le récit chronologique des événements qui se sont déroulés au sud de la frontière américaine, entre les mois de décembre 1837 et mai 1838. Nous nous sommes particulièrement attachés à l'itinéraire de Louis-Joseph Papineau, aux motifs de son exil, ainsi qu'à la position politique qu'il a prise lors de l'importante réunion de Middlebury où il s'est opposé aux visées des autres chefs patriotes. Bien que tous les Patriotes s'entendent sur le fait que la colonie est victime de l'acharnement d'une administration britannique corrompue et vindicative, ils n'ont pas tous la même définition des conditions gagnantes qui doivent mener à l'indépendance de la colonie. Ces manuscrits jettent un éclairage cru sur les aspirations et les illusions qu'ils entretenaient.<BR></BR>Anthony St. John était étroitement lié au financement de la cause patriote. Comment réussira-t-il à intéresser les grands financiers américains, ces "monied men", à la cause patriote ? Comment vont réagir les politiciens américains, comme les membres de l'Albany Regency ou encore George Bancroft, lorsqu'on leur demandera de faire pression sur Washington qui devrait sauter sur l'occasion pour chasser les Britanniques hors du continent ? Malgré les déchirements, les avertissements, les espions, les Patriotes, autant ceux du Haut que du Bas-Canada, vont-ils prendre le risque d'envahir les Canadas ?<BR></BR>Nous avons choisi de raconter cette histoire dans un style tout à fait particulier. À la suite d'une recherche exhaustive et d'une analyse des manuscrits que nous ont laissés les principaux personnages qui y sont mêlés, Canadiens et Américains confondus, nous avons opté pour un récit historique qui donne surtout la parole aux principaux acteurs de cette épopée. Wed, 10 Nov 2004 00:00:00 -0500