Virginie Tournay

Virginie Tournay est biologiste et chercheure permanente en science politique au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à l’Institut d’études politiques de Grenoble – UMR PACTE, où elle enseigne les approches pragmatiques de l’action publique. Elle interroge la genèse des institutions à partir d’une sociologie politique de " l’infiniment petit ". Elle vient de publier Vie et Mort des agencements sociaux – De l’origine des institutions (PUF, 2009) après La gouvernance des innovations médicales (PUF, 2007) ; elle a coordonné des numéros thématiques de revues autour des risques technologiques, de la fabrique des nanotechnologies et du militantisme médical.

De cet auteur

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.