Michaël La Chance

Michaël La Chance, philosophe de formation (Ph.D. Paris-VIII), est essayiste et poète. Professeur en théorie et histoire de l’art à l’Université du Québec à Chicoutimi, il est directeur de la maîtrise en art. Chercheur au Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT), il est directeur du CELAT-UQAC. Il est membre du comité de rédaction de la revue Inter Art actuel. Ses essais les plus récents : La culture Atlantide [Arts imaginaires et mondialisation], Montréal, Fides, coll. " Métissages ", 2003, 182 p. Paroxysmes. La parole hyperbolique, Montréal, VLB, coll. " Le Soi et l’autre ", 2006 (finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général 2006), 156 p. Frontalités. Censure et provocation dans la photographie contemporaine, Montréal, VLB, coll. " Le Soi et l’autre ", 2005, 220 p. Capture totale Matrix. Mythologie de la cyberculture, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. " Intercultures ", 2006, 200 p. Son recueil de poésie le plus récent : Fossés d’amour et d’insomnies, Montréal, Trait d’union, 2004, 200 p. Il a reçu le Prix international Saint-Denys-Garneau pour La Trame du temps.

De cet auteur

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.