Martine Roberge

Martine Roberge est professeure d’ethnologie au Département d’histoire de l’Université Laval. Ses travaux s’inscrivent dans le champ de l’oralité, spécifiquement des croyances et de l’imaginaire de la culture populaire (récits de peur et d’horreur), dans celui de la ritualité contemporaine (rites de passage et rites festifs) et celui de la patrimonialisation des fêtes et des festivals populaires. Ses intérêts de recherche portent également sur l’historiographie des études ethnologiques, sur les archives orales ainsi que sur les questions liées aux méthodologies d’observation et d’entrevue, notamment l’éthique du travail d’ethnologue. Elle a publié La rumeur (1989), Guide d’enquête orale (1991), Enquête orale : trousse du chercheur (1995), La radio à Québec, 1920-1960 (en collaboration, 1997) et L’art de faire peur : des récits légendaires aux films d’horreur (2004).

Entrevue

De cet auteur

Recevez notre infolettre qui vous informe sur nos publications et sur nos promotions.